Montesquieu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1205 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Montesquieu (1689-1755)

Contexte

Économique
* Capitalisme en plein essor
* Essor du commerce maritime
* Essor des bourses et banques (Paris, Hambourg, Amsterdam, Londres, Venise)

Politique
* Louis XIV (1643-1715)
* Louis XV (1715-1774)

Attentes de mouvements révolutionnaires

1776 : révolution américaine
1789 : révolution française

Biographie

*(1689-1755)
* Fils de noble
* Études de droit
* Parlement de Bordeaux (1714)
* Lettres persanes (1721)
* Admis à l’Académie française (1728)
* Visite en Angleterre (1729-1731)
* Voyages
* L’esprit des lois (1748)

Ses pensées

* «les gens qui ont peu d’affaires sont de très grands parleurs : moins on pense, plus on parle.»
* «J’ai toujours vu que pour réussirdans le monde, il fallait avoir l’air fou et être sage.»
* «Un homme n’est pas malheureux parce qu’Il a de l’ambition, mais parce qu’il en est dévoré.»

Le concept de loi

* La loi est un rapport nécessaire, associé à une régularité. Tous les êtres ont leur loi. Loi scientifique ~ Loi politique

Produits de lois Être humain producteur de lois

Double rupture : Avec la visionthéologique (Dieu a crée les lois) et avec la téléologique (L’être humain peut créer ses propres lois)

Le concept d’État
* «La réunion de toutes les forces particulières forme (…) l’État politique.»
* l’État est fondé sur des lois
* lois positives aident à éviter les conflits :
* Individus vs individus (droit civil)
* Individus vs État (droit criminel)
*Composantes de l’État (droit constitutionnel, droit politique)
* État contre État (droit international, droit des gens)
* État = somme des lois (lois = liens solides (protecteurs))

* État = double signification

1. Société où il y a des lois :
a. Territoire
b. Population
c. Pouvoir public
2. Institution qui veille
d. À l’élaboration(législatif)
e. À l’application (exécutif)
f. À l’interprétation (judiciaire)
…Des lois

État politique
* Convergence des forces particulières et des volontés particulières vers un point commun.
* 3 ingrédients des lois positives= universel (à l’humanité) + commun (à un pays) + particulier (à un groupe)

Épistémologie du social
* La réalité est explicable (en partie du moins)Nécessité/destin Hasard
Structure conjoncture
La société est compréhensible
* Les lois politiques sont bonnes en autant qu’elles reposent sur une bonne connaissance de la structure. Si la structure le nécessite les lois doivent être modifiées. Quant au hasard, le mécanisme d’application de la loi doit être en mesure d’en tenir compte.

Conception de l’homme
* «un seul, sansloi et sans règle, entraine tout par sa volonté et par ses caprices»
* L’homme a besoin de garde-fous
* Contre l’ignorance
* De Dieu
* De soi
* Des autres

* Homme seul : faible et apeuré (opposé à Hobbes)
* Première société (sans loi)
* Risque de guerre élevé (double guerre)
* Deuxième société (avec lois positives)
* Plus grande assurance derépondre à l’ensemble des besoins

De l’un à l’autre
État de nature | Ce qu’il suscite |
Infériorité physique, peur | Recherche de sécurité |
Besoins alimentaires | Assurance d’approvisionnement |
Sexualité | Recherche de l’autre |
Capacités cognitives | Désir de partager l’information, de communiquer |

Conception de l’homme
«Il faut [que l’homme] se conduise : et cependant il est unêtre borné; il est sujet à l’ignorance et à l’erreur, comme toutes autres intelligences finies; les faibles connaissances qu’il a, il les perd encore. Comme créateur sensible, il devient sujet à mille passions. Un tel être pouvait à tout instant oublier sont créateur; Dieu l’a rappelé à lui par les lois de la religion. […]»

Régime | Républicain | Monarchique | Despotique |
Nature du...
tracking img