Mouvement rastafari

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1289 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le rastafaricisme, comme catholicisme, et le pratiquant du rastafarianisme est le rastafari ou rasta. La naissance de la religion rasta, dans les années 1930, est créditée à la philosophie de Marcus Garvey. La religion rasta n'a pas d'église officielle ni de leader, chaque individu ou groupe d'individus est autonome. Bien qu'étant le plus souvent associée aux dreadlocks, à la consommation demarijuana et à la musique reggae, la religion rasta est bien plus qu'une religion de Jamaïque. Née dans les ghettos Jamaïcains, la rastafarianisme s'est répandu de par le monde et compte aujourd'hui une communauté de plus de 700 000 membres.

HISTOIRE

Au début des années 1920, Marcus Garvey était un orateur noir influent, fondateur du mouvement "Back to Africa". Il parlait souvent de larédemption de son peuple, qui s'incarnerait en un futur roi noir d'Afrique. Garvey a proclamé : "Cherchez en Afrique le couronnement d'un roi noir, il sera le Rédempteur". Quelques années plus tard seulement, la prédiction s'est accomplie en la personne du roi d'Ethiopie, Hailé Selassié. Comme Barrett l'a expliqué : "Au panthéon des rastas, Marcus Garvey n'est devancé que par Hailé Selassié."

Le 2Novembre 1930, Ras Tafari Makonnen est couronné roi d'Ethiopie. A son couronnement, il prend les titres d'Empereur Hailé Selassié Ier, Lion victorieux de la tribu de Judah, Elu des dieux et Roi des rois d'Ethiopie.

Après le couronnement de Selassié et l'exaucement des attentes de Marcus Garvey, le mouvement rasta est officiellement né en 1930. Un des premiers penseurs du mouvement fut Leonard Howell,qui en 1933 fut arrêté par le gouvernement Jamaïcain pour avoir prôné des doctrines révolutionnaires.

Tandis que les doctrines d'Howell contribuaient à l'élaboration de la théologie du mouvement, son arrestation a contribué à l'organisation structurelle du mouvement. Comme Barrett l'explique, l'oppression dont a été victime Howell de la part de la police a sans doute été à l'origine de ladécision du mouvement rasta de rester sans leader, ce qui a renforcé le mouvement.

Une des doctrines clés du rastafarianisme est l'attente du retour en Afrique. L'Afrique est Zion, le paradis, et les rastas sont destinés à y retourner après des siècles de diaspora. Garvey, avec son idéologie de retour à l'Afrique, a beaucoup contribué à cet espoir.

En 1960, l'organisation d'un départ en massevers l'Afrique semblait possible. Avec l'aide du gouvernement Jamaïcain, une délégation de rastas fut envoyée en mission en Afrique. Bien qu'aucune émigration de grande envergure de Jamaïcains vers l'Afrique n'ait eu lieu, les contacts établis en Afrique par ces quelques rastas ont contribué à la prise en compte des réalités de l'Afrique au sein du mouvement rasta, et ont encore accru le désir deretour immédiat en Afrique.

Un événement important dans l'histoire du mouvement rasta est la visite d'Hailé Selassié en Jamaïque, le 21 Avril 1966. Cette visite eut deux conséquences majeures pour le mouvement rasta : La première est qu'Hailé Selassié a convaincu les rastas de Jamaïque de ne pas chercher à émigrer en Ethiopie avant d'avoir libéré le peuple de Jamaïque. La deuxième est que, depuisce jour, le 21 Avril est jour de commémoration pour les rastas.

Le 27 Août 1975, Hailé Selassié meurt. Les commentaires sur sa mort allaient de "sa mort à été fabriquée" à "sa mort est sans importance, car il est une incarnation de Dieu". En effet, le rastafarianisme a survécu à Hailé Selassié, et compte aujourd'hui des branches officielles en Angleterre, au Canada, dans les Caraïbes et auxUSA, et des membres dans la plupart des pays d'Europe et d'Afrique.

Il y eut également quelques scissions après la mort de Selassié. Un des principaux groupes dissidents, dont le nom est the Twelve Tribes of Israel, a été fondé par Vernon Carrington, et a ses quartiers à New-York. Il y a d'autres groupes qui prètent allégeance à Ras Tafari, comme the Ethiopian Zion Coptic Church ou the...
tracking img