Moyen age

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2855 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Moyen age : Naissance du royaume de France
Introduction : Le Moyen-âge est une période historique qui court de la fin de l'Antiquité en 476 – à la chute de l'Empire Romain – jusqu'en 1492 – découverte de l'Amérique par Christophe Colomb. Le Moyen-âge dure ainsi plus de 1000 ans. L’Europe occidentale se reconstruit sur les ruines de l'Empire romain, dans une civilisation empreinte dechristianisme, mais dans un schéma politique nouveau, la féodalité. Concernant le Moyen-âge, le concours invite à s'intéresser à la naissance et à la construction du royaume de France, à ses caractéristiques, aux éléments constitutifs de son organisation politique, sociale, économique et religieuse. Trois éléments sont nécessaires pour parler de royaume : – un territoire – une population – un pouvoirinstitutionnalisé Différents peuples, au V° siècle, s'installent en Gaule et tentent de s'imposer face aux autres : Wisigoths, Burgondes, Francs, Allamands... Le terme « France » vient ainsi de la tribu des Francs, qui s’installent au Ve siècle sur un territoire correspondant au nord de la France actuelle, à la Belgique et à une partie de l’Allemagne. Avec le couronnement de Clovis, fondateur de ladynastie mérovingienne (Ve-VIIIe siècle), comme roi des Francs en 481, on va parler de royaume franc mais pas encore de France. Clovis et les mérovingiens La naissance du royaume s'effectue entre les V° et IX° siècles, sous les dynasties mérovingienne (Clovis) et carolingienne (Charlemagne). Les Francs sont un peuple germanique venant de l'Allemagne actuelle, s'installant en Gaule au cours du V°s.Divisés en tribus multiples. Leurs rois sont choisis au sein de la famille des Mérovingi, et le titre se transmet par le sang. Clovis est ainsi le roi des Francs, ses descendants seront appelés rois mérovingiens. Clovis jette les fondements d'un État royal, en délimitant un territoire, fixant sa capitale à Paris pour se placer dans la continuité de l'Empire romain. Il va renforcer la légitimité de sonpouvoir royal en se convertissant au catholicisme : lors de la bataille de Tolbiac (près de Cologne, contre les Allamands) il invoque JC et s'engage à se convertir s'il lui donne la victoire. Par sa conversion Clovis entend profiter d'une Église respectée par la population gallo-romaine ; L'évêque Grégoire de Tours a de fréquents contacts avec lui, l'incitant à respecter l’Église ; Clovis assurerala protection des fidèles. Le baptême deviendra une tradition des rois Francs, asseyant leur légitimé puisque le pouvoir leur vient de Dieu. Par son baptême en 496 il renonce aux coutumes païennes, plus de 3000 de ses hommes se font baptiser avec lui (cf. histoire des arts) A sa mort en 511 la notion de nation n'existe pas, le royaume est ainsi considéré comme un patrimoine familial ; la mauvaisegestion de ses successeurs (les rois « fainéants ») amènent les maires du Palais (gérant les affaires domestiques du souverain et sa fortune) à exercer peu à peu le pouvoir en prenant les décisions. Charlemagne et les carolingiens En 751, Pépin le Bref, maire du palais, est élu roi par l'Assemblée des Francs, il se fait alors sacré roi des Francs. Il fonde ainsi la dynastie carolingienne (il estle fils de Charles Martel, Charles venant du latin carolus). Son fils Charlemagne règne de 768 à 814. Sa politique vise l'extension et la pacification du territoire. Il étend ainsi le domaine vers l'Est (et déplace sa capitale à Aix-la-Chapelle, plus centrale dans cet empire immense). Son armée développe la cavalerie lourde cuirassée ; il annexe ainsi la Saxe, la Bavière, une partie de la catalogne(son armée commandée par Rolland sera exterminée au col de Roncevaux (cf. histoire des arts). C'est également un roi sacré : le 25 décembre 800 il est sacré par le Pape, sacré « Auguste empereur d''occident » référence directe à l'empire romain, il tient son pouvoir de Dieu. Il gouverne à travers les actes impériaux, les capitulaires, transmis aux comtes qui s'assurent de la gestion locale des...
tracking img