Mqt1001

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1975 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’organisation vue comme instrument de domination
Tout au long de l’histoire, les organisations ont été associées à des phénomènes de domination sociale dans lesquels des individus ou des groupes d’individus trouvent les moyens d’imposer leurs volontés aux autres.
Selon quelques théoriciens de l’organisation, cette combinaison d’exploité et d’exploitant est un des traits marquant del’organisation à travers les âges. Bien entendu, on peut observer de nombreuses différences dans les pratiques en cours.
La Boutique Classe ne fait pas exception à cette règle. En effet, lorsque nous examinons l’entreprise à travers la métaphore de la domination nous remarquons une présence évidente de domination de la part des dirigeants. Ceux-ci imposent leurs volontés aux employés car ils estiment qu’ilsont le droit de le faire.
Si l’on se fie aux travaux de Weber portant sur la domination sociale, nous remarquons que la Boutique Classe utilise la domination traditionnelle, plus précisément sous forme de patriarcat. C’est-à-dire que les personnages officiels ou les administrateurs sont des attachés du propriétaire (membre de la famille dans le cas de la Boutique Classe).
Chaque aspect dutravail dans le magasin sert à l’intérêt de la boutique et en contrepartie de ses dirigeants. Les vendeuses ressentent la domination de leurs supérieurs à travers l’attitude que ceux-là ont envers elles mais aussi par le fonctionnement hiérarchique exagéré du magasin. Les dirigeants utilisent leurs autorités pour obtenir ce qu’ils veulent. Une caractéristique propre à la domination.
Bien qu’ils n’enparlent pas, le propriétaire et la gérante de la Boutique Classe soutiennent des pratiques qui contribuent à reproduire des processus de stratification. Par exemple, les tâches ménagères puis les tâches les « moins intéressantes » à faire relèvent uniquement des vendeuses. En ce qui concerne la segmentation, il est évident qu’il y a du favoritisme au niveau des employés du magasin. Effectivement,la gérante, donc la sœur du propriétaire, a droit à des augmentations salariales plus fréquentes, des congés autorisés puis des rabais sur les vêtements en magasin alors que les vendeuses ne bénéficient pas des mêmes privilèges.
Bien que la Boutique Classe aimerait avoir à son embauche des employés ergomanes, c’est à dire des personnes qui ne vivent que pour leur organisation dans le but bien sûrd’augmenter leur revenue, ceci n’est pas le cas. Les vendeuses du magasin y sont pour la plupart par contrainte d’engagement financier. Cette situation participe au stress des employés, car bien que n’étant pas heureux dans leur emploi ils sont contraints à y rester pour divers causes financières. Les vendeuses ressentent un sentiment d’antagonisme de classe mais le refoulent par crainte deperdre leur emploi. Une organisation « radicalisée » se définit comme une organisation dans laquelle les antagonismes de classe sont fortement ancrés et ou la domination d’une partie de la main d’œuvre conduit les employés qui se sentent exploité à organiser une résistance collective contre les dirigeants. Dans notre cas, les employés de la Boutique Classe n’ont pas le courage de former uneorganisation radicalisée et consomment de ce fait leurs sentiments antagonistes.
La Boutique Classe a la possibilité d’être une entreprise qui satisfait ses clients et ses employés tout en étant profitable. Malheureusement, la direction utilise une méthode de gestion bureaucratique et autoritaire qui rend ses employés insatisfaits ce qui affecte par la suite la clientèle. Avec des dirigeants plus ouvertd’esprit et en mesure de comprendre les préoccupations de leurs employés, de grands changements se remarqueraient dans l’organisation. En ayant des employés heureux, leur taux de roulement baisserait, et réussiraient donc à vendre beaucoup plus car le magasin possèdera de la main d’œuvre d’expérience et motivé dans son travail. Ceci n’étant qu’un des avantages d’une nouvelle approche de direction...
tracking img