Mur de berlin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1571 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Owen Jeudi 4 Novembre
Vermersch
Terminale ES Histoire

Le mur de Berlin, Symbole de la division de l’Europe

--------------------------------------------------------------------------------------------------

-------------------------------------------------

I/ Quel est le sort de Berlin depuis 1945 ? Quelles sont les conséquences de la guerre froide pour la ville et l’Allemagne ?
Depuis 1945, Berlin presque entièrement rasée par la guerre est soumise à l’autorité des grands vainqueurs de la Seconde Guerre Mondiale, les Etats-Unis, la France, LeRoyaume-Uni et l’URSS. La ville, divisée en quatre zones, une appartenant chacune à un camp, est entièrement dominée. Le pays est lui aussi divisé en deux parties, le camp soviétique, communiste, appelé République Démocratique d’Allemagne (RDA) s’oppose au camp occidental des capitalistes appelé République Fédérale d’Allemagne (RFA). Entre 1949 et 1961, près de trois millions de migrant, passent de l’Està l’Ouest en profitant du statut quadripartite de la ville.

II/ Que décident les autorités de la RDA pour empêcher l’exode des Allemands de l’Ouest vers l’Est ? Comment justifient-ils cette décision ?
Mais la situation auparavant stable vire de plus en plus à être compliquée et tendue, effectivement, la nuit du 12 au 13 août 1961, l’URSS et la RDA pour pallier à cet exode massif quidémontre l’échec du régime communiste prend la décision d’isoler la partie soviétique de la ville. Pour cela, durant cette fameuse nuit, des agents et militaires communistes commencent l’enlèvement d’une barricade, à ce moment juste constituée d’entassement de sacs, de pierres et diverses barrières. Dans le but de couper totalement la libre circulation entre les zones, seuls certains points, dont le plusfameux, le Check point Charlie, permettront de traverser cette frontière à condition de la possession d’une autorisation justifiée. Le mur qui s’élève dans les années soixante, est victime de nombre de protestations de l’occident, mais la virulente réaction des régimes capitalistes laisse de marbre les communistes qui continuent à l’ériger. Cette frontière presque hermétique est très rapidementappelée « Mur de la honte » et prouve officiellement l’échec du communisme, et symbolise nettement la Guerre froide comme une bipolarisation totale du monde entre communistes et capitalistes.
Le gouvernement de la RDA justifie ces mesures draconiennes par une volonté de maintenir la paix et de « mettre un terme aux activités hostiles des forces revanchardes et militaristes de l’Allemagne del’Ouest et de Berlin-Ouest ». Les autorités expliquent qu’il s’agit d’une mesure habituelle dans les pays possédant un Etat Souverain. L’herméticité de cette nouvelle frontière devrait permettre à ce que les habitants de Berlin-Est vivent en paix, loin des politiques et militaires pouvant nuire. Mais cependant les civils de la zone Ouest auront le droit de pénétrer dans la zone en présentant leur carted’identité. Cette mesure sera conservée jusqu’à ce que Berlin-Ouest soit devenue une ville libre, non violente et démilitarisée. Autrement dit, la RDA a la volonté que la partie Ouest de la ville vire peu à peu à un régime communiste.

III/ Comment le « Mur de Berlin » est-il rendu infranchissable ?
Le mur devient rapidement une frontière totale entre Berlin-Est et le reste du pays. Censée à labase laisser passer les civils de l’Ouest vers l’Est, puis rentrer chez eux, elle devient infranchissable rapidement. Dans son rapport du 14 aout 1961, soit le lendemain du début de l’érection de la frontière, le chef de la division politique du Gouvernement militaire Français de Berlin-Ouest, Monsieur de Guényveau, dit « Treize points de passages restent ouverts, quant aux autres, on...
tracking img