Mzarche du travail au cameroun

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 32 (7761 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le marché du Travail au Cameroun

GRAPES
Groupe de Recherche et d’Analyse des Politiques Économiques et Sociales Faculté des Sciences Économiques et de Gestion Université de Yaoundé II- Soa – Cameroun Téléphone (237) 31 08 78 ou (237) 23 48 13 Fax (237) 23 18 72 BP 1365 Yaoundé E- Mail inoumba@camnet.cm Rapport rédigé par Dr Issidor Noumba, Juin 2001

Juin 2001 1. Introduction Situéau-dessus de l’Équateur, le Cameroun est un pays de l’Afrique centrale limité au nord par la République du Tchad, au sud par la République gabonaise et la République du Congo (Brazzaville), à l’ouest, par la Fédération du Nigeria et à l’est par la République centrafricaine. Placé sous la tutelle de la France par la Société des Nations après la Première Guerre mondiale, la partie francophone du Cameroundevient indépendante le 1er janvier 1960. La partie Anglophone se joint à la partie francophone avec la Réunification intervenue le 1er octobre 1961. Aujourd’hui, l’Anglais et le Français sont les deux langues officielles. C’est un pays qui comprend plus de 250 groupes ethniques dont les principaux sont : Bamiléké-Bamoun, Fang, Duala-Bassa et Fulani. La population totale est évaluée aujourd’hui àenviron 15 millions d’habitants. Le christianisme et l’islam sont les deux principales religions qui cohabitent sans problèmes, en même temps que des religions animistes (culte des ancêtres). Yaoundé, située sur la latitude 3o 51’ N et la longitude 11o 31’E, est la capitale politique, siège des institutions, avec une population d’environ 1 million d’habitants ; Douala, située sur la rive gauche dufleuve Wouri, latitude 4o 04’ N et longitude 9o 43 E, est la capitale économique. Elle abrite plus de 60% des entreprises camerounaises du secteur moderne avec une population d’environ 1,5 million habitants. Le Cameroun est un pays au climat varié que l’on hésite pas à appeler ‘’Afrique en miniature’’, avec une chaîne montagneuse à l’ouest au climat presque tempéré, une zone quasi-désertique aunord où se trouve un magnifique parc national à la faune bien riche, et de très belles plages au sud dans la région de Kribi sur l’Océan Atlantique. Au lendemain de l’indépendance, les structures économiques du pays sont encore archaïques, mais le potentiel de production est très favorable notamment en ce qui concerne l’agriculture et l’élevage. La population est alors estimée à 3,265 millionhabitants. Le revenu par tête est faible et s’élève à environ 100 dollars américains. Les finances publiques et la balance des paiements sont équilibrées grâce à une aide extérieure substantielle et des revenus provenant surtout des exportations du cacao et du café qui sont restés les principaux produits d’exportation jusqu’à la découverte du pétrole. Pour jeter les bases de son développement, lesautorités d’alors adoptent une politique économique fortement interventionniste qui fait de l’État le plus grand acteur de la vie économique et sociale. Le libéralisme planifié est l’idéologie à la base de cette option qui utilise la planification pour promouvoir le développement économique, social et culturel du pays. C’est ainsi que, dans le cadre des plans quinquennaux, le gouvernement choisit delancer de grands projets gérés par les sociétés de développement et autres entreprises publiques. Très vite, le projet libéral cède le pas à la prépondérance de l’État dans tous les aspects de la vie nationale. On assiste alors à la création de nombreuses entreprises publiques (250 environ en 1985) mal gérées qui ne tarderont pas à devenir une charge insupportable pour les finances publiques. Sur le plan politique, c’est le règne du parti unique auquel chaque citoyen est obligé d’appartenir. Le monolithisme syndical est également en vigueur. Le parti unique et la seule centrale syndicale acquise au gouvernement sont financés sur fonds publics. Il n’y a ni liberté d’expression, ni liberté d’association. Un nouveau slogan est adopté en 1985 (le libéralisme communautaire) et annonce la...
tracking img