N14p53

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (383 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Mme de Chasteller était en train de coiffer ses cheveux blonds, quand tout à coup elle entendit des bruits de flutes, de tambours et de trompettes. Puis, elle alla à la fenêtre pour voir ce qui sepassa. Elle ouvra la persienne verte qui bloquait la vue de la rue, et vit tout un régiment de l’armée française. « Quel magnifiques couleurs » elle pensa.
Après un certain moment, elle vit desofficiers qui la regardaient. Mais ils s’en fatiguèrent puis regardèrent ailleurs. Mme de Chasteller les regarda un peu puis elle continua à observer le défilé. Dans les premiers rangs elle vit un petitgroup de soldats, vêtu en noir et en rouge. Après, les officiers avec leurs gros chapeaux plumés, puis le reste du régiment qui était vêtu en bleu foncé. Subitement, le régiment s’arrêta. Mme deChasteller ne pouvait voir la cause de ce ralentissement. Mais elle se dit, qu’il y avait un char qui perdit une roue ou un cas semblable. Elle décida de regarder les officiers, majestueux sur leurschevaux blancs, noirs et bruns. Un des officier fut donner l’ordre d’aller voir pourquoi le régiment s’était arrêté comme ça. Puisque le passage était bloqué il dut descendre de son cheval puis marcher apied. Cela ne lui plus pas beaucoup. Le calme de la ville de Nancy s’était transformé dans un vacarme effroyable qui fit sortir tous les habitants en dehors de leurs maisons pour voir pourquoi il yavait un tel bruit. L’officier qui était parti, revint vite et dit quelque chose au commandant du régiment. Le commandant ayant l’air comptant dit à l’officier de remonter a cheval. Quelques moments plustard le régiment recommença a bouger lentement. Un des officier tomba dans la boue, quand le régiment partit. Tout le monde riait de lui. Même Mme de Chasteller ricana. Quand il se releva, il regardaautour de lui d’un air confus, puis remonta à cheval. Le régiment partit très lentement. Le jeune officier qui était tombé regarda vers l’arrière d’un air désespéré puis, se retourna et continua...
tracking img