"Nana" de christian jaques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3546 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
"Nana" de Christian Jaque: Une comparaison

Introduction:

-Rappels autobiographiques sur Christian Jaque: Réalisateur à la filmographie monumentale:
59 longs métrages dont "Fanfan la tulipe (pour lequel obtient le prix de la mise en scène au festival de Cannes en 1952 .
Commence avec le muet, 1er film: 1932 "Le Bidon d'Or"
Grand adaptateur, a réalisé de nombreuses adaptationsd'oeuvres littéraires parmi lesquelles "Boule de suif", "La Chartreuse de parme", "Lucrèce Borgia"…..
Rejoint les rangs de la FFI, élevé au rang de Chevalier de la Légion d'honneur, Officier de l'Ordre National du mérite, Croix de Guerre 39-45 et Commandeur des Arts et des Lettres.

-Mise en situation du film:

"Nana": film parlant et en couleur, production franco-italienne, sort en1955, avec dans les rôles principaux de Muffat et de Nana:
Charles Boyer considéré comme le séducteur français par excellence par les américains ce qui lui vaudra de faire l'essentiel de sa carrière au Etats Unis
et Martine Carol: également femme de Christian Jaque (la numéro 4 sur les 6 qu'il aura). Elle est le sex-symbol typique des années 50 (cf conclusion II : "Et Dieu créa la femme"Brigitte bardot 1956. Carrière commence à battre de l'aile au profit de Brigitte bardot emblématique des années 60 alors qu'elle emblématique des années 50 Thématique qu'on pourrai retrouver dans le film. Lecture personnel. )

Renoir disait que Nana nécessitait le parlant, en effet le son et la couleur donne une tout autre dimension au film ainsi qu'au personnage. Avec ces nouveaux moyens à sadisposition, comment Christian Jaque aborde t il l'adaptation?

I- Une adaptation réaliste fidèle

a) Une peinture du monde de l'époque

On a pu qualifier l'oeuvre de Zola de roman naturaliste par la peinture détaillée qu'elle fait du monde de la prostitution, des moeurs de la société et de sa décadence pendant l'Empire. Il y dénonce en effet le luxe criard et la vulgaritédans lesquels se complaisent ces contemporains. L'oeuvre de Christian Jaque tente de représenter le plus fidèlement possible cette époque, ainsi que ses travers.
En effet, les codes du muet sont devenus antinomiques par rapport à notre conception de la réalité. Il ne s'agit plus de figurer mais de faire vrai. Véritable volonté de réalisme. Le réalisme cinématographique se fondeprincipalement sur la mise en scène. Il est visible à la fois
- dans le jeu des acteurs ( plus noble, plus contenu, plus proche des caractères humains):
ex: L'entourage de Nana est moins diabolisé que chez Renoir Bordenave personnage même si reste haut en couleur n'est plus cette figure de la tentation, de vampire qu'on avait chez Renoir.
- dans les décors (en ville, à la campagne, chez lesartisans ou les bourgeois)
ex: Appartement de Nana, Hotel de Muffat et de Nana ensuite = luxe criard
- dans le scénario (société, politique, moeurs, milieux sociaux….)
ex:
Le milieu du théâtre, de la prostitution pour Nana, de l'aristocratie pour Muffat et Vandeuvres, de la vie à la cour (Ajout de christian Jaque) = voit plus la différence entre le monde de Nana et de MuffatEpisode de la Rafle. Dans l'oeuvre de Zola, Nana ne se fait pas arrêter (il s'agit de Satin). L'épisode avec Fontan, dans le cadre du film pas réellement utile: prétexte pour montrer une rafle policière. (et également le retour de Muffat en chevalier cf IIIème partie)
- et enfin dans le cadre (sobre et humain).

Cette représentation fidèle passe par l'utilisation des nouveaux outils à sadisposition (que sont le parlant et la couleur), mais est influencé également par l'héritage français du réalisme poétique et l'influence de mouvements cinématographiques contemporains.

- Réalisateur français, il est impossible de détacher Christian Jaque du réalisme poétique français. Le réalisme poétique français: n'est pas une école ou un mouvement homogène à proprement parler...
tracking img