Nantes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4446 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Nantes
Chapitre 1 : Approches du territoire au quotidien (3)

1 – Un exemple local : le pont Eric Tabarly

Pourquoi un nouveau pont sur la Loire ?

a) L’intérêt du projet
b) le financement du projet
c) La mise en œuvre du pont

Arrivée des tronçons par barge depuis la Belgique en mars 2010
Montée du mât en juin 2010

2 – La multiplication des acteurs del’aménagement des territoires

Qui décide d’aménager notre environnement proche ?

a) Des acteurs de plus en plus nombreux
b) De nouvelles compétences

3 – Les nouveaux Enjeux de l’aménagement des territoires

Y-a-t-il des règles dans l’aménagement du territoire ?

a) Pour des territoires compétitifs et attractifs face à la mondialisation
b) Pour la cohésion et ledéveloppement durable des territoires
c) Un exemple de conflit entre compétitivité et développement durable :
l’estuaire de la Loire
« Dossier de presse à l’occasion de l’inauguration du pont Eric Tabarly à Nantes »,
vendredi 17 juin 2011, SAMOA & Nantes-Métropole, 2011.

Neuf mois après la mise en service du pont Léopold Sédar-Senghor, inauguré le 3 septembre 2010 et qui relie l’Ile deNantes à Saint Sébastien sur Loire, c’est au tour du pont Éric-Tabarly de dessiner un nouveau trait d’union au-dessus du fleuve en accueillant tous les modes de déplacement. Ces 2 nouveaux ponts sont en effet conçus pour s’adapter aux différents modes de déplacement et font la place à la fois aux voitures, aux transports en commun, aux vélos et aux piétons. Le Pont Éric Tabarly, qui relie lesquartiers Malakoff- Pré Gauchet à l’Ile de Nantes, a pour vocation d’améliorer et fluidifier les déplacements inter-quartiers. Pour ce faire, il a été doté de 2 voies piétonnes, 2 voies vélos, 2 voies en site propre pour le passage de la ligne C5 du Chronobus et de 2 voies automobiles. Autre caractéristique, sa largeur, impressionnante, 27 mètres ! Un brai boulevard au-dessus de la Loire. Chaqueusager aura sa place. Le piéton déambulera sur des trottoirs de trois mètres de large. Les cyclistes pédaleront sur une piste d'1,50 m. Dans chaque sens, le couloir suivant est dévolu aux automobiles. Enfin la partie centrale est réservée aux transports en commun. Bus et Chronobus, avant, selon les plans de Nantes métropole, le tramway. Combien de voitures y circuleront chaque jour ? C'est la question.On a évoqué le chiffre de 25 000 véhicules. Un fait est certain, son ouverture, après celle de son voisin Senghor sur l'autre bras de la Loire, va modifier les habitudes. De nouveaux parcours vont naître. Ce qui peut avoir des influences à Malakoff, via le nouveau boulevard de Berlin, mais aussi bien au delà, jusqu'au quartier Dalby ou Saint Donatien au nord et au sud sur toute l'île de Nantes.Deux nouvelles rues sur la Loire pour fluidifier les déplacements

Pour prendre en compte la constante augmentation des déplacements dans l’agglomération nantaise, le PDU 2000-2010 s’était fixé pour objectif d’accompagner le développement des mobilités en rééquilibrant la part des différents modes de déplacements. Le PDU prévoyait de mettre en œuvre un plan d’action global et cohérent enmatière de déplacements à l’horizon 2010, afin de permettre le développement de la mobilité pour tous.
A cet effet, Nantes Métropole a décidé de créer de nouveaux franchissements sur la Loire accessibles à tous les modes de déplacements afin de multiplier les possibilités de traverser la Loire, d’améliorer les liaisons urbaines à l’échelle des quartiers entre le centre de l’agglomération et Nantessud, d’améliorer les parcours piétons et deux roues, de désengorger la ligne de ponts centrale Il s’agit en effet de faciliter les déplacements Nord/Sud en construisant des ponts de desserte interquartiers, correspondant à ces besoins de :
- car la majorité des déplacements entre domicile et travail se fait majoritairement entre le Sud, historiquement plus résidentiel, et le Nord où est...
tracking img