Napoleon ier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (703 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Tableau :
« Le sacre de napoléon 1er »
Par Jacques Louis David

1. Le contexte historique :

Après quelques années à la tête du Consulat, Napoléon décide enfin à changer son titre de 1erConsul en titre d’Empereur. Il a en effet affermit son pouvoir et profiter de la paix pour consolider les conquêtes de la France, il est grand temps qu’il devienne empereur.
Le 2 décembre 1804, NapoléonBonaparte est sacré Empereur des Français dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, sous le nom de Napoléon Ier. Le pape Pïe VII donne l'onction (Rite qui consiste à appliquer de l'huile sainte surquelqu'un) à Napoléon et Joséphine, humectant d'huile sainte leur front et leurs deux mains. Après la messe, il bénit les emblèmes impériaux : anneau, épée et manteau. Comme convenu avec le pape,Napoléon 1er se couronne lui-même, debout, face à l'assistance, selon un rite carolingien, puis il couronne l'impératrice. Le pape se retire dans la sacristie et, en son absence, le nouvel empereur prêteserment sur l'Évangile de préserver tous les acquis de la Révolution.
«Je jure de maintenir l'intégrité du territoire de la République, de respecter et de faire respecter l'égalité des droits, laliberté politique et civile, l'irrévocabilité des ventes de biens nationaux, de ne lever aucun impôt, de n'établir aucune taxe qu'en vertu de la loi, de maintenir l'institution de la Légion d'honneur, degouverner dans la seule vue de l'intérêt, du bonheur et de la gloire du peuple français».

2. Analyse de l’œuvre :
Composition ambitieuse représentant le couronnement du 2 décembre 1804 dans lacathédrale Notre-Dame de Paris, cette toile a nécessité trois années d'un travail minutieux. David, qui depuis 1804 porte le titre de « Premier Peintre de l'Empereur », commémore la cérémonie officielleen réalisant un monumental portrait de groupe où tout concourt à ramener le regard vers la scène centrale. C'est finalement le couronnement de Joséphine, et non celui de Napoléon, qui est choisi...
tracking img