Napoleon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5705 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'influence de Napoléon Ier dans les cultures politiques du XIXe siècle en Europe

Napoléon Ier s'est présenté comme l'homme de l'ordre, de la nation et l'héritier de la Révolution. Né le 15 août 1769 en Corse, il fait ses études militaires à Bienne, il lit Montesquieu, Machiavel et Rousseau. Il est sensibles aux théories des Lumières. Mais Napoléon Bonaparte est avant tout unhomme militaire. Il est la personnification de l'Empire français du 19ème siècle, il se veut moderne et réformateur. Par ses conquêtes militaires, l'annexion de plusieurs pays européens il se constitue un véritable empire. Mais cet empire européen est aussi bien influencé par la politique de Napoléon, qu'il tente se détourner vivement de son bâtisseur. Napoléon malgré son désird'unifier l'Europe sous une même autorité, a fait naître les sentiments nationaux comme on peut le voir avec L'Espagne avec l'insurrection de la population en 1808 en signe de refus de voir le frère de Napoléon, Joseph, sur le trône d'Espagne. Napoléon est une figure qui n'a laissé personne indifférent,et suscite encore aujourd'hui des réactions sur la période pendant laquelle il gouvernait laFrance, et une partie de l'Europe. Napoléon Bonaparte, a été un homme de conquête qui a influencé l'Europe dans diverses domaines, politique, administratifs et bien sûr juridique. Avec Napoléon au pouvoir c'est un nouveau régime qui s'installe, celui que l'on qualifiera plus tard de démocratie autoritaire.
La question est de savoir aujourd'hui de quelle manière Napoléon Ier a t'ilinfluencé l'Europe?
A quels niveaux a-t'il changé le visage de l'Europe du XIXe siècle?
Nous allons analyser dans une première partie la construction d'un empire européen. Dans une seconde partie nous verrons comment Napoléon a infiltré les sociétés des pays annexés. Enfin nous terminerons notre analyse par l'héritage controversé incontournable de Napoléon Ier.

Le 18 Brumairemarque le début de la politique napoléonienne. Le 9 novembre 1799 marque la fin du Directoire et le début du Consulat. Après les dix ans qui suivirent la Révolution, Napoléon se veut l'héritier de cette Révolution mais il se présente également en homme d'ordre et de rétablissement d'un système politique fiable et solide. Le 9 novembre est la première pierre de son action.
Du 11 novembrejusqu'à la fin décembre, un consulat provisoire est mis en place. Ce consulat adopte une constitution, celle de l'an VIII, qui s'inscrit dans la continuité de la constitution de 1791 mais en même temps rompt avec l'esprit qui prévalait depuis la Révolution. Elle est par exemple dépourvue de toute référence aux droits de l'homme ou encore à la défense des libertés.
Bonaparte estdésigné premier Consul, à ses côtés on retrouve Cambacérès, second consul, spécialiste du droit franc-maçon influent mais sans véritable charisme, peu propre à faire de l'ombre à Bonaparte. Le troisième consul est Lebrun, spécialiste des finances que l'on dit rattaché à l'ancien régime.
Napoléon travaille à instaurer un nouveau régime stable après la Révolution. Il s'agit d'unedémocratie autoritaire, c'est une démocratie fondée sur la souveraineté de la Nation et le suffrage universel, Bonaparte consulte le peuple via des plébiscites (référendum qui donne déjà la réponse). Il invente ce nouveau système tout a fait inconnu pour appuyer un pouvoir fort et personnel et de l'appuyer par la reconnaissance populaire des masses. Ce n'est en aucun cas un régimeparlementaire. Il fera évoluer son système de gouvernement sur un mode monarchique.
Au lendemain du 18 brumaire la situation politique européenne est un bloc allié contre la France. A la fin de 1798, une coalition d'états européens s'est formée contre la France révolutionnaire. Elle comprend notamment l'Angleterre, l'Autriche, la Russie et l'Empire Ottoman. Napoléon propose des offres de...
tracking img