Nascar

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1946 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Comportement organisationnel

Travail no 2

Étude de cas

Nascar

L’approche d’harmonisation fonctionnelle pratiquée par l’équipe de Monsieur Jeff Gordon, en est une d’harmonisation continue. C’est l’ensemble de l’équipe qui voit à la consolidation de celle-ci et à son travail. Monsieur Jeff Gordon est peut-être celui qui se fait voir le plus mais tous et chacun de cette équipejoue un rôle important pour la réussite de ce pilote. Comme l’explique Monsieur Don Hawk, il n’y a pas que l’équipe, les véhicules et l’argent qui font une équipe gagnante. Cela prend l’ensemble de ces trois ingrédients pour y arriver. ``Une équipe de course, c’est comme un cube Rubik. Tous les morceaux doivent être en place, selon la bonne combinaison.`` On voit bien ,ici, l’importance qu’il accordeà l’ensemble de son équipe.
Monsieur Ray Evernham a su faire de ses employés, des gens engagés à suivre régulièrement et de près leur cheminement et leurs réalisations. Il désire un travail d’équipe où l’égo n’a pas sa place. Il se demande toujours comment les motiver et les souder pour que son équipe forme un tout. Il ajoute qu’individuellement, on n’est jamais aussi intelligent quel’ensemble que nous formons! Il met l’accent sur le rendement collectif plus que sur celui de chacun des individus. De plus, il favorise la participation de tous lors de réunions en plaçant les chaises en cercle. Il qualifie ce cercle de cercle énergique.
Si la voiture gagne une course, tout le monde a droit à une part du profit. Et la même chose se produit lors de tout autre gain fait en lienavec l’écurie : autographes, entrevues. Signe que la réussite est le fruit de l’équipe et non de l’individu mit à la une du public. Monsieur Evernham a pour son dire que tout le monde a le droit de sentir sa touche personnelle sur le produit fini. Monsieur Jeff Gordon a même dit et je cite : « Je suis prêt à accepter une réduction de salaire si cela peut permettre de garder au sein de l’équipedes personnes importantes. »1 Il démontre très bien qu’il n’arriverait pas seul à la ligne d’arrivée.
Même si tout va bien, Monsieur Evernham cherche ce qui pourrait être amélioré et perfectionné. Il aborde chaque course différemment dans le but de trouver, ne serait-ce, le plus petit avantage possible qui donnerait l’avance nécessaire pour gagner.
Suite au départ de MonsieurEvernham, ce fut à Monsieur Jeff Gordon de devenir le pilier de son équipe. Il a su, malgré les défaites, inspiré les membres de son équipe en les incitant à ne pas baisser les bras. Ce faisant, cela a permis au nouveau chef d’équipe de progresser lui-même dans ses fonctions tout en établissant un climat de confiance au sein de l’équipe.


Avant de vous parler des caractéristiqueschoisies, je vais vous parler un peu de mon milieu de travail. Je suis employée de centre jeunesse, plus spécifiquement pour une unité d’encadrement intensif/LSJPA (Loi du système justice pénale pour adolescent). Notre clientèle a entre 12 et 18 ans. On y retrouve de la santé mentale, trouble de comportement moyen à sévère, clientèle fille garçon, culture parfois différente (amérindien, noir, inuit etmajorité de blanc), délinquant, etc. Bref, une belle brochette de mixité! Dans ce contexte de travail, nous travaillerons toujours deux intervenants de réadaptation avec un agent d’intervention physique. Ce dernier gèrera les crises physiques avec notre consentement à moins que la situation ne devienne trop dangereuse.
Nous avons, nous aussi, un chef d’équipe. Ce dernier ressembleénormément à celui de Nascar. Il valorise sans cesse les bienfaits du travail d’équipe et ce, à tous les jours. Le résultat obtenu est la réussite de tous et chacun. Il ne gardera jamais pour lui les éloges des directeurs supérieurs, il s’empressera de nous le partager comme une victoire, une réussite collective même si parfois ces réussites lui reviennent plus particulièrement. Il nous répond alors...
tracking img