No et moi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (537 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Voilà voila, No et moi est un bouquin super, qui ouvre les yeux sur le monde, sur ce monde que l'on côtoie chaque jour mais que l'on ne voit pas. Il est présent et invisible. Ce livre ouvre les yeuxsur cette société qui nous entoure, c'est autre société que l'on ignore. Les sans abris sont juste des âmes qui errent dans les rues, et dont la seule perspective qu'ils ont de l'avenir est celle dunéant. Le seul regarde que les gens leur portent et soit un regard vide, où on ne les remarque même pas, soit un regard de pitié qui leur donnent l'impression d'être des hommes mais simplement des bêtesque l'on ose même pas aider, des êtres qui n'ont rien su faire de leur vie. Les gens ne veulent plus être avec eux, car on ne peut plus faire confiance aux sans-abris, et ils ont raison. Ils nevivent plus comme des hommes mais comme fantômes, dont la seule foie régente est celle de la peur et du plus fort. Après avoir lue ce livre, j'ai compris quel autre monde nous entoure, et je me suispromise qu'un jour j'aiderais une personne à se relever et à affronter la vie. On ne peut rien réussir sans chaleur humaine, sans soutient. Lou Bertignac, treize ans, enseconde, est une surdouée avec un QI de 160 qui multiplie les expériences et les collectes excentriques. Sa mère est "absente" suite à la perte de Thaïs, la petite sœur de Lou, décédée très tôt. Dans saclasse, il y a Axelle Vernoux et Léa Germain, deux meilleures amies. Lorsqu'elle « accepte » (en réalité, elle lance le sujet au hasard) de faire un exposé sur les SDF, suite à une demande de MonsieurMarin, elle ne sait pas encore dans quoi elle met les pieds (à commencer par sa peur incroyable de s'exprimer en public). Elle rencontre alors No (Nolwenn), une jeune SDF de dix-huit ans, qui selaisse interviewer pour son exposé. Entre les deux jeunes filles naît une certaine amitié, mais des problèmes plus graves qu'une peur des exposés s'entrevoient à l'horizon : pris de pitié, Lou va...
tracking img