Omc et gatt

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2481 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Conçu en même temps la BIRD et le FMI, lors de la conférence de Bretton woods, l'organisation mondiale du commerce, telle qu'elle avait été conçue au départ
Accord provisoire, né en 1947 à Genève, le G.A.T.T aurait dû prendre fin en 1950. Relayé aujourd'hui par l'O.M.C ( Organisation mondiale du commerce) , le G.A.T.T s'est perpétué jusqu'en 1994..
De la Seconde guerre mondiale, un seul et vraivainqueur immédiat en est sorti: les U.S.A. En 1944, année au cours de laquelle l'industrie militaire américaine a atteint son rythme de croisière, les U.S.A ont produit davantage de chars, d'avions, de bateaux que tous les autres belligérants réunis pendant toute la guerre.
* La guerre a inauguré pour le pays une nouvelle phase d'expansion qui touche tous les secteurs. Entre 1939 et 1944, levolume des biens et services produits a augmenté de 50%, celui des matières premiers de 60%, celui des articles manufacturés a triplé, l'agriculture a augmenté sa production d'un tiers, le potentiel industriel s'est accru de 40%.
Orienté vers l'effort de guerre, ce remarquable développement aura, la paix revenue, besoin de marchés: le libre échange et l'ouverture plus grande des frontièresseront mobilisés pour lui donner des débouchés nouveaux ou agrandis (>->Charte Atlantique.)
* Devant le tableau d'une Europe exsangue , coupée en deux et avec une Europe occidentale menacée de basculer dans le communisme, les États Unis préparent une offensive sans précédents sous le drapeau du libre-échangisme et du capitalisme.
Leur idée de base est de créer un organisme puissant quidéveloppera le commerce international en s'attaquant rudement aux obstacles qui gênent la multiplication des échanges entre les pays, organisme doté de grands pouvoirs d'investigation.
En effet depuis la crise de 1929 et ses prolongements, les pays ont développé toutes sortes de systèmes pour éviter l'entrée des produits du partenaire commercial.
Mais les temps sont durs pour l'Europe en particulieret, dès lors, les éléments sont en place pour que l'Amérique pousse son avantage.
* La première session de la commission préparatoire d'une conférence internationale sur le commerce s'ouvre à Londres en octobre 1946, à l'initiative du Conseil économique et social de l'O.N.U.
Cette première prise de contact sera le prélude à la création proprement dite du G.A.T.T à Genève d'avril à octobre1947 ( il ne comprenait à l'époque que 23 pays).
* Lors de cette seconde session, la Grande Bretagne et la France qui protègent toutes deux leurs débouchés coloniaux présentés comme des " prolongements économiques commerciaux qui doivent s'enrichir du contact avec les vieux pays et qui conduisent les nouveaux à la civilisation", subissent immédiatement le dynamisme des U.S.A qui tiennent lescordons de la bourse.
Un projet de Charte et un accord entre les 23 participants sont établis permettant une prise d'effet des dispositions au 1er janvier 1948. Cet accord c'est le G.A.T.T ( General Agreement on Tariffs and Trade) dans l'attente de la mise au point de l'O.I.C ( Organisation internationale du commerce qui s'appellera en définitive l'OMC ou Organisation mondiale du commerce en 1995 )* Le 6 décembre 1950 , le président Truman décide de ne pas soumettre la charte fondatrice de l'O.I.C car finalement et à la réflexion la charte codifiant les règles et pratiques des échanges et l'O.I.C auraient pu se mobiliser contre eux en particulier à propos de l'influence des lobbies. Leaders du G.A.T.T, les U.S.A n'avaient rien de tel à redouter et pérénisèrent jusqu'en 1994 cetaccord. (qui regroupera sur sa fin jusqu'à 125 pays)
* Des sessions de travail de longue durées: les "rounds" ( pouvant durer de nombreuses années.) vont petit à petit imposer au monde une pratique désormais incontournable du Libre échange , même si les USA eux mêmes se donnent les moyens d'y déroger en fonction de leurs propres intérêts.
Depuis 1947, le libre-échange, sous l'impulsion du GATT,...
tracking img