Oradour

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (259 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean Tardieu est un auteur engagé. En effet il s’engage pour défendre une cause. Ici celle d’un village complètement détruit par la guerre. On sent quel’auteur est vraiment bouleversé. Du vers 11 au vers 16, on peut comprendre que Tardieu est bouleversé par ce drame. Il n’ose plus revenir à Oradour.Il parle de « blessures », de « sang », de « ruines » ce qui est en réalité tout les cadavres, les maisons ravagés. On a l’impression qu’il vit ladestruction « Sous les coups des assassins », « une tête épouvantée ». Du vers 26 au vers 33, l’auteur dénonce le régime nazie. « Oradour honte des hommes »signifie qu’Oradour honte des nazis. Tardieu aspire a une quelquonque vengeance pour apaiser les cœurs.Jean Tardieu (1903-1995), écrivain français, atravaillé aux Musées Nationaux puis chez Hachette et après la guerre, à la Radiodiffusion française. Traducteur de Goethe et de Hölderlin, il reçoit leGrand Prix de la Société des Gens de Lettres en 1986. . Difficilement classable, poète avant tout et surtout, il écrit aussi pour le théâtre (Théâtre dechambre) et travaille à la radio pendant une vingtaine d'années (Club d'essai). Il remet en jeu les conventions des genres et tente des expériences àpropos du langage poétique et de sa relation avec le langage de tous les jours. Son poème « Oradour », composé en heptasyllabes est une longue dénonciationde l’horreur nazie pour que chacun se souvienne, un grand cri de révolte, une plainte lancinante et retentissante, un hymne à l’innocence bafouée.
tracking img