Oral du tpe , ses et histoire .

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3043 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ORAL TPE
PERSONNAGES :

- Presentatrice

- directeur de création = interview
- publicitaire= analyse pub
- psychologue pour enfants= L'ère cool + conclusion
- spécialiste publicité mensongère
- specialiste fidélisation aux marques
- comédien
- personnage la publicité partout

Présentatrice : Bonjour et bienvenue sur France 5, ce soir, nous allons nousintéresser aux jeunes et plus particulièrement à la publicité qui influence leur consommation en nous basant sur la problématique suivante : " En quoi les médias poussent-ils les moins de 20 ans à la consommation?" . Comme vous le savez tous , la publicité qui vise les adolescents fait aujourd'hui naître un grand débat.
Nous avons la chance d'avoir comme invités ce soir : Mr Eric Delva directeur decréation de l'agence J.Walker TOMPSON , Mr Jacques DECAUX créateur de médias urbains et Mme Marie-Line ABEAU psychologue pour enfants.
Bonjour, vous allez nous parler de la place de l'enfant dans notre société.

Psychologue pour enfants : Bonjour ! oui effectivement l'adolescent est devenu en quelques années la grande cible des médias et cela pour plusieurs raisons
Depuis le début du XXIème siècle,notre société, accorde une place de plus en plus importante aux enfants, aux adolescents et aux juniors. Les industriels l’ont bien compris : les marques inondent les jeunes par tous les moyens de communication possible.
C’est après la Seconde Guerre Mondiale et plus précisément à partir du Baby-Boom, entre 1946 et 1954, qu’il y a un renouvellement de la population. L’objectif est alors trèsclair : tout miser sur les enfants.
L’adolescence est née à la révolution industrielle du 19ème siècle. Aujourd’hui, il réside un véritable fossé entre les générations. L’adolescence est donc une période de quête, une recherche de place dans la société. Pour beaucoup de parents, le petit garçon à qui l’on a donné la main pour traverser la rue s’est brusquement transformé en un « individu nonidentifié », l’adolescent. Les réactions de cet enfant ont changé. L’adolescent ne se reconnaît plus vraiment, il faut qu’il s’explore.

Présentatrice : Vous citez ici les parents, mais ne sont-ils pas responsables lorsque l'on voit que les enfants possèdent de plus en plus d'argent de poche et ont par conséquent un pouvoir d'achat de plus en plus important. Comme vous le cité dans votre livre,l’argent de poche donné aux enfants chaque mois s’élève en moyenne à 31€. Les parents se laissent influencer par leurs enfants car ils achètent davantage pour eux. Les parents travaillent alors de plus en plus afin de subvenir aux besoins de leurs enfants, ils sont alors moins présents et essayent de combler le manque en les gâtant au mieux. vous concluez en disant que les médias ont compris que lesenfants demandaient toujours plus aux parents, donc ils misent sur le "pouvoir d'embêter". Vous énnoncez l'ère cool, pouvez vous nous expliquer en quoi cela consiste ?

Psychologue :L’ère « cool » est un moyen pour les entrepreneurs de profiter des insécurités et des doutes qu’entretiennent les adolescents en leur faisant croire que pour être « cool », ils doivent utiliser les produits que vendentleurs entreprises. Celles-ci ont découvert vers les années 90 que les jeunes étaient prêts à payer très cher pour avoir l’air cool. Des personnes appelées « chasseurs de tendance cool » sont embauchées dans les entreprises ainsi que des « espions culturels » pour infiltrer l’univers des adolescents et ramener les dernières tendances. L’un d’eux explique que ce n’est pas une tâche facile car lestendances évoluent très rapidement et lorsqu’une tendance cool est découverte, reconditionnée et vendue dans les centres commerciaux, elle a déjà cessé d’être cool. Alors, les ados se tournent vers autre chose et c’est tout le processus qui reprend.
En effet, l’adolescent dit à ses parents que pour « être cool », il a par exemple absolument besoin de cette casquette ou de ce jean. Ceci veut...
tracking img