Oral eps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1605 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Oral de sport

1. Introduction

-Les finalités de l’EPS : la citoyenneté, la santé et la sécurité, rejoignent les finalités de l’école c’est pour cela que le sport y a une place légitime.
-Enoncé dans les programmes de l’éducation nationale, cette discipline est officiellement obligatoire sous le terme éducation physique et sportive, à la hauteur de 30 à 45 min. par jour en maternelle et de3h par semaine sur deux jours distincts au cycle 2 et 3. Mais pour ma part, je dirai aussi que cette discipline est obligatoire dans le sens où elle contribue à préserver une bonne hygiène corporelle et où elle offre l’accès à un patrimoine culturel.
L’athlétisme est une activité de performance ou l’on cherche à faire plus et mieux en courant, sautant ou lançant : il s’agit toujours deréaliser une performance en repoussant ses limites.

Ma progression en tant qu’athlète ne peut pas être transposée directement en milieu scolaire : on n’y pratique pas le 1500 m et mes besoins capacités d’adulte ne sont pas ceux de mes futurs élèves. Pourtant ma démarche d’enseignement de l’athlétisme pourra s’inspirer de ma demarche de coureur. J’ai donc axé cet exposé autour d’une problématiqueet en lien avec mon expérience :
Le rôle d’autrui sur la motivation en sport individuel
J’exposerai en 3 temps :
1- la démarche de projet
2- La distanciation
3- Situation pédagogique en C3

Le projet

1) Projet source de motivation

Ma pratique a été exclusivement motivée par le concours : projet était pour moi tout trouve :courir pour réussir un concours, dans un projet plus vaste de reconversion professionnelle. Motivation externe immédiate

Pour les élèves les choses ne sont pas si simples en course longue: pourquoi courir ? Représentation initiale des élèves en primaire : courir c’est courir vite, c’est battre son copain. Pas de motivation pour la course longue : courir longtemps c’est ennuyeux. Intérêt d’unepédagogie de projet : motivation des élèves : s’entrainer a courir longtemps dans le cadre d’un projet de rencontre usep.

2) Projet source de réussite

Mon projet après une évaluation diagnostique sur 1500 m a été clair : gagner une minute. Cet objectif a guide tout mon entrainement et ma programmation. C’était mon contrat. Le jour J j’avais plus que rempli mon contrat (de 8’30 a 7’30 a 7’08)car j’ai battu mon propre record : j’avais en fait acquis une véritable attitude athlétique : je voulais me dépasser le jour J !

Pour les élèves il s’agira également conformément aux I.O de faire un projet d’action, par l’acquisition d’une attitude athlétique :
• changer leur représentation de l’activité de course : courir ce n’est pas se mesurer a d’autres, c’est se mesurer a soimême. Activité autocentrée.
• En se fixant un objectif personnel, il devient acteur de ses apprentissages, l’APS fait sens pour lui.
• Objectif pour un élève n’est pas de se conformer a un barème mais d’augmenter soit le nombre de tours dans un temps donne (ex : situation compte tours) soit de courir sans s’arrêter de plus en plus longtemps (jusqu'à 12 min en cycle 3) 

Lesactivités athlétiques permettent de se découvrir athlète : aller plus loin pour soi. En ce sens transcende et synthétise les 4 ctpces transversales : faire un projet, s’engager dans l’action, mesurer et apprécier les effets de l’activité, appliquer des règles.

La distanciation

a) Le rôle du maitre

J’ai débuté mon entrainement seule mais je me suis rapidement rendue compte de mes limitesimpossibilité à me juger de façon objective, difficulté pour organiser mes séances, peu de connaissances techniques et peu de foi en ma propre faculté à progresser en cette matière. J’ai donc demande de l’aide : je me suis fait « coacher » : établissement de la progression,conseils techniques, façons de faire, m’a encouragée dans les moments difficiles.

Pour les élèves, je conçois le rôle...
tracking img