Origine des arbres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (467 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I – L’ORIGINE DES ARBRES
Avant les arbres (organismes ligneux, capables de produire un tronc ramifié), il y a 450
millions d'années, il y avait les algues, les mousses, les fougères, et toutes lesplantes
"cryptogames", sans fleur, sans ovule, sans graine. Ces pratiques de reproduction
primaires en limitaient l'expansion (l'espèce se reproduisait sur place) et la pérennité (la
plantulen'avait pas de réserve pour survivre en dormance). Les arbres sont apparus sur
terre à la fin du dévonien (360 millions d'années) et plus abondamment à l'ère
carbonifère (qui tire son nom de la capacitédes arbres à fabriquer une matière
carbonée), il y a 250 millions d'années. Ils résultent d'une évolution capitale, puisqu'ils
se reproduisent avec des fleurs et des graines. La graine, transportéepar le vent ou les
oiseaux, étend l'aire de peuplement. Le pollen résiste aux agressions, à tel point que la
microscopie électronique parvient à identifier des pollens très anciens.
Les espèces secôtoyaient sur des continents qui n'étaient pas encore séparés. La dérive
des continents isola les espèces qui évoluèrent désormais en parallèle, avec de nettes
ressemblances par exemple entre lesespèces nord-américaines et les asiatiques (par
exemple les platanes d'Occident et d'Orient). L'Europe était isolée.
Quand l'hémisphère Nord a été recouvert de glaces au pliocène, jusqu'il y a 10.000années, les espèces asiatiques et américaines ont eu la possibilité de repousser toujours
plus au sud, car la terre était continue. Les arbres européens ont buté sur la mer
Méditerranée ou lachaîne pyrénéenne, et, la plupart des espèces se sont éteintes. Seules
survécurent les espèces qui réussirent à gagner l'Asie mineure. Ceci explique que les
espèces endémiques européennes sont moinsnombreuses que les espèces américaines
ou asiatiques. On retrouve des fossiles de liquidambar, de magnolia ou de séquoia, qui
attestent de la richesse perdue de la flore européenne. Le platane...
tracking img