Oublier le passer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (375 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Il faut oublier le passer pour se donner un avenir
Quant on parle d’oubli on fait tout de suite allusion a notre memoire, notre histoire .

Introduction :
Nous allons nous poser la question desavoir s’il faut oublier le passé pour se donner un avenir ? Comment l’homme peut-il se constituer dans le temps, se projeter dans le futur ? Doit-il pour être demain celui qu’il veut devenir oubliercelui qu’il a été ? Il faut nous interroger sur notre rapport au passé, tenir compte du présent pour évaluer le futur plus ou moins proche avec l’idée dominante selon laquelle le passé serait un poidset que l’action historique et bien sûr individuelle seraient sensées libérer pour être. Le futur en ce sens devient pour l’homme une promesse de nouveauté et d’inconnu, la quête d’une identiténouvelle, il est donc livré à tous les imaginaires possibles lorsqu’il se projette dans l’avenir par opposition au passé, figé de manière irréversible dans le temps. Mais pour autant devons-nous oublier lepassé, ne serait-ce pas un grave danger pour l’homme que de se démunir de son identité passée, devons-nous le considérer comme ce qui fait l’essence de l’homme et comme ce qui le constitue aujourd’huipour demain, ou au contraire comme un obstacle ?

Développement :
I – Le passé irréversible
1 – Nous devons admettre qu’il n’y a pas d’avenir dans le passé. Il nous faudrait donc le considérercomme une contrainte pour construire le futur. Il s’agit ici de reconnaitre que le passéisme nous renvoie à l’incapacité de nous tourner vers l’avenir pour nous construire, il nous paralyse et estsouvent synonyme de remords et de regrets. Le passé nous enferme et nous réduit à un autre que nous même, un autre qui n’est déjà plus et qui aspire à devenir différent mais il nous empêche, nous limiteet nous répétons ainsi les mêmes erreurs, nous piétinons sans jamais progresser. Le champ des possibles s’obscurcit et nous finissons par nous assimiler le présent sur le modèle d’un passé encore...
tracking img