Paroles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1859 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie :
Jacques Prévert est un poète français du XX ème siècle. Après le succès de son premier recueil de poèmes, Paroles, il devient un poète populaire grâce à son langage familier et à ses jeux de mots. Ses poèmes sont depuis lors célèbres dans le monde francophone et massivement appris dans les écoles françaises.
Les textes de Jacques Prévert ont d'abord été publiés isolément dansdiverses revues depuis les années trente (le Commerce, Bifur, la Révolution Surréaliste, Cahiers GLM /Guy Lévis-Mano , Soutes, les Cahiers d'Art) avant d'être regroupés partiellement de façon amateur par des étudiants de Reims à la fin de la guerre. En 1945, René Bertelé, un éditeur, réunit à son tour les textes de Jacques Prévert avec l'accord du poète pour la maison d'édition qu'il vient de créer "Les Éditions du Point du Jour "et il publie le recueil le 10 mai 1946 sous le titre Paroles. Le succès est immédiat : une première réédition de 5 000 exemplaires est lancée une semaine après, puis d'autres pour atteindre le chiffre, spectaculaire pour un recueil de poèmes, de 25 000 la première année. Avec environ 2,5 millions d'exemplaires, Paroles représente la 4e meilleure vente dans ce domaine(après L'étranger et La Peste de Camus et Knock de Jules Romains), ce qui fait de Jacques Prévert - et de loin - le poète le plus lu de la littérature française.
La diffusion des poèmes de Paroles s'est faite aussi par la chanson grâce à la musique de Joseph Kosma et à des interprètes comme Yves Montand.

Résumé (présentation de l'œuvre):
Paroles comporte 95 textes non ponctués de forme et delongueur très variées. Les textes les plus longs sont placés principalement au début du recueil (Tentative de description d'un dîner de têtes à Paris-France (11 p) – Souvenirs de famille (13p ), Évènements (9 p). Le plus long, La crosse en l'air (35 pages) est au milieu de l'œuvre. Les autres textes vont d'une seule ligne (Les paris stupides) à quelques pages en passant par des poèmes courts(Alicante, 6 vers – Le grand homme, 4 vers – L'amiral ,5 vers) et des textes d'une à deux pages seulement ( Page d'écriture - Barbara - Complainte de Vincent).
La forme est également très variée avec des textes en prose (Souvenirs de famille – certains passage du Dîner de têtes), des saynètes en vers libres (= petite comédie bouffonne du théâtre espagnol (que l'on jouait pendant un entracte)) (L'orguede barbarie – La chasse à l'enfant - L'accent grave) et un emploi plus traditionnel du vers libre avec parfois l'utilisation de rimes irrégulières (Pour toi mon amour – Complainte de Vincent - Barbara). Le titre de l'œuvre souligne la spontanéité et l'oral qui conduit à l'utilisation de la reprise comme pour un refrain (Barbara – Chasse à l'enfant – Je suis comme je suis).

Thèmes principaux :Les thèmes du recueil sont nombreux : ils se croisent souvent et sont mis en valeur par les procédés poétiques efficaces.
Le thème de la vie quotidienne, de la société et des lieux de Paris est récurant (La rue de Buci maintenant - Place du Carrousel - Le jardin – La batteuse) et fait de Prévert un poète attachant, de la ville et du monde populaire. On le qualifie de "Parisien bohème".Paroles exploite aussi les thèmes lyriques traditionnels de l'amour, de l'enfance et de la nature (avec de nombreux poèmes sur le soleil et les oiseaux) mais sans l'exaltation romantique : il s'agit plutôt d'une recherche du bonheur, de sensualité (Sables mouvants – Paris at night), de liberté (Le cancre – Salut à l'oiseau) même si les peines de cœur continuent à exister (Le désespoir est assissur un banc - Rue de Seine - Pour toi mon amour – Le miroir brisé avec ces quelques vers : "Et j'ai mis la main sur mon cœur / où remuaient / ensanglantés / les sept éclats de glace de ton rire étoilé").
Un autre thème notable est celui de l'art avec des références à Van Gogh (Complainte de Vincent) et à Picasso (Promenade de Picasso - Lanterne magique de Picasso). Jacques Prévert nous donne...
tracking img