Les mots

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (442 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Kimberly Bradette
L’être humain gr. 000006

EXERCICE #3
L’arc et la lyre

Travail présenté
À
Jean-Pierre Lorange

Technologies d’analyses biomédicales
22 avril 2013
Département dephilosophie
1.
Selon vous, en quoi les mots sont-ils rebelles à la définition?

Selon moi, les mots sont rebelles à la définition puisque leur nom et leur signification sont deux choses trèsdistinctes Leur nom ne représente pas nécessairement ce qu’ils sont, malgré que nous ayons besoin des mots pour exprimer ce qu’un nom représente.

2. Quel problème soulève Paz quant à la possibilité defaire du langage un objet de science ?
Paz affirme que le langage est une condition de l’existence de l’homme et qu’il n’est pas un objet.
3. En quoi les frontières entre objet et sujetsont-elles indécises ? Qu’en conclut Paz ?

4. Quelle différence y-a-t-il d’abord entre les langages animal et humain?

Le langage animal signifie toujours quelque chose, les animaux utilisent dessystèmes de signes communs, tous dotés de significations. Chez les animaux, il y a absence total de pensés abstraites. Tandis que le langage humain est extrêmement complexe. Il est représenté par desmots qui représentent des signes et des symboles.
5. Quelles sont les trois fonctions de la signification ?
La signification a trois fonctions : tout d’abord, une fonction d’indication, puis, unefonction émotive et une fonction de représentation.
6. En quoi le langage humain se distingue-t-il radicalement ce celui des animaux?
Le langage animal a seulement une fonction émotionnelles et necomporte pas de fonction indicative ni de fonction représentative, contrairement au langage humain.
7. À partir de vos réponses aux questions 4,5 et 6, montrez comment progresse la position de Pazpar rapport au langage animal.

Les animaux s’expriment au sujet de ce qui est nécessaire. Les sons représentent ce qu’ils veulent. Ils n’ont pas à ce demander l’indication ni la représentation...