Partenariat ong/entreprises

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 73 (18208 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Partenariat ONG-entreprises: synergie essentielle pour la construction d’une France de demain? »
Paul Nguyen

Mémoire de spécialité appliquée Année : 2011

«Les propos tenus dans ce document n’engagent que leur auteur »

Remerciements
Avant tout, je voudrais exprimer mes sincères remerciements aux auteurs pour leurs ouvrages riches d’enseignements sur le sujet de ce mémoire. Grâce àleurs recherches et leurs œuvres, je suis arrivé à étendre mes connaissances dans ce domaine et j’envisage de les approfondir encore davantage dans l’avenir. Ensuite, je voudrais remercier toutes les personnes qui m’ont proposé leur assistance pendant les recherches et la rédaction de ce mémoire: Brigitte Grandière, tutrice MémorA de l’Escem Bachelor pour sa

disponibilité, ses conseils etsurtout sa réactivité des plus appréciables. Jean-Luc Galbrun (Coordination Sud), Jérôme Auriac (Be-Linked), l’équipe

des Partenariats Entreprises du WWF France, François Perrot (Lafarge), Malia Belkacem (GDF SUEZ), Sylvie Nuria Noguer (Deloitte), Elin Wrzoncki (FIDH), Julia Haake (WWF), Bruno Colombani (Casino), Philippe Galland (ECPAT France) pour les sources d’informations, mais surtout pourleurs explications et réflexions personnelles. Ma gratitude va aussi à Bintou et Clémence pour leur temps consacré à offrir des suggestions amicales et surtout encourageantes, qui ont été d’une grande utilité. Enfin, un grand merci à Anaïs, Charline et mes parents pour leur patiente relecture et leur soutien au quotidien.

SOMMAIRE
INTRODUCTION...............................................................................................................................5 I. PRINCIPALES MOTIVATIONS, OBSTACLES MAJEURS, FACTEURS CLES DE SUCCES ...........................................................................................................................................9 a. b. c. d. e. Place des donateurs et du consommateur..............................................................................9 Démarche du Développement durable et éthique ................................................................12 Principe de précaution comme mode de décision ................................................................15 Expertise et professionnalisation des ONG .........................................................................18 Risque de faire-valoir quimenace .......................................................................................20

II. DIFFERENTS TYPES DE COLLABORATION ET CONTENU DES ENGAGEMENTS QUI EXISENT ENTRE LES ENTREPRISES ET ONG ..........................23 a. b. c. d. e. III. a. b. c. d. e. f. Contribution financière et matérielle : l’exemple de Lafarge / WWF .................................25 Transmission desavoir-faire : l’exemple de Veolia Environnement/UNITAR ..................26 Promotion du respect des droits de l’homme : l’exemple de Accor/ECPAT ......................27 L’exemple particulier de Carrefour / FIDH pour le respect des droits de l’Homme ...........29 Pratiques commerciales responsables : l’exemple de Thomas Cook/Care France ..............30 LA RECETTE DU PARTENARIAT ONG/ENTREPRISES........................................32 Une réelle volonté des deux acteurs ....................................................................................32 Leadership et adhésion des parties prenantes ......................................................................33 Respect et confiance entre les deux entités ..........................................................................35Identification des compétences ............................................................................................36 Cadre contractuel précis et flexible .....................................................................................37 Transfert de savoir-faire ......................................................................................................39

CONCLUSION...
tracking img