Pascal, conscience

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1226 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

Gamal Abdel Nasser

Gamal Abdel Nasser traditionnellement transcrit Jamāl Abd al-Nāssir par les arabisants (15 janvier 1918 à Alexandrie –28 septembre 1970) fut le deuxième président de la République d’Egypte  après Mohammed Naguib. Il est à l'origine de l'idéologie nassérienne, et peut être considéré comme l'un des principaux dirigeants politiques arabes de l'histoire moderne.JEUNESSE :
Actif dans des groupes égyptiens contre la domination étrangère, Dés son plus jeune age il participe à la guerre israélo-arabe de 1948-1949 ; il est blessé à l'épaule par un tireur isolé et pendant plusieurs mois, à la fin de la guerre il est bloqué avec ses hommes dans la poche de Faluja en Palestine. Lorsqu'un cessez-le-feu est obtenu il est autorisé à retourner en Égypte.NASSER, U N LEADER ARABE
Nasser inspire les nationalistes dans tout le monde arabe, et des partis nasséristes voués à l'unité arabe sont rapidement créés. Nasser devient le chef de file du monde arabe, il représente alors une nouvelle ère au Moyen-Orient.
Il suit une politique panarabe, qui a favorisé la confrontation entre les états arabes et les états occidentaux, demandant à ce que lesressources du monde arabe servent les intérêts du peuple arabe et non l'intérêt des occidentaux présenté par l'état comme impérialiste.
En 1958 les militaires égyptiens et syriens demandent au président Nasser la fusion entre ces deux pays. Nasser est surpris de cette demande soudaine et accepte la fusion. La Syrie et l'Égypte fusionnent pour former la République arabe unie et essayent d'y inclure leYémen. L'union est dissoute en 1961, les bureaucrates et les officiers égyptiens avaient des pratiques autoritaires, et la police secrète a durement réprimé les frères musulmans, et le parti communiste syrien.
L'Égypte continue à utiliser le nom jusqu'en 1971. Pour tenter d'obtenir le Yémen, des opérations militaires, y compris l'utilisation d'armes chimiques, furent entreprises dans le nord duYémen.
De plus, Nasser est l'une des figures historiques de l'émergence du Tiers-monde, une troisième force politique face aux deux blocs que sont le bloc occidental et le bloc soviétique. Nasser est l'un des principaux interlocuteurs à la conférence de Bandung en avril 1955, représentant en compagnie de Nehru  et Tito du mouvement des non-alignés, il se présente comme l'un des leaders des paysissus de la décolonisation. Il met notamment en garde les pays ayant acquis fraîchement leur indépendance contre une nouvelle forme de colonisation économique que ce soit par l'occident ou par le bloc soviétique. L'un de ses grands travaux plus tard sera la nationalisation du canal de Suez afin d'entraver cette nouvelle forme de colonisation.

CRISE DU CANAL DE SUEZ
En dépit de bonnesrelations initiales avec les pouvoirs occidentaux, Nasser commença graduellement à perdre leurs faveurs et se tourna de plus en plus vers le bloc soviétique. Le 16 janvier 1956, Nasser fit le vœu de reconquérir l' ancienne Palestine et à l'été 1956 il annonça la nationalisation du canal de Suez, ce qui allait directement contre les intérêts du Royaume-Uni et de la France qui co-géraient le canal. Legouvernement français y vit également l'occasion de porter un coup à la puissance qui était le principal soutien des rebelles d'Algérie. Une intervention militaire franco-anglaise contre l'Égypte fut décidée dès le début d'août 1956. La France et le Royaume-Uni profitèrent d'un contexte international favorable pour lancer l'opération : élection présidentielle aux États-Unis, l'URSS en prise avec laPologne et la Hongrie. À la mi-octobre, un accord secret visant à mettre au point un scénario d'intervention est passé entre le président français et le premier ministre israélien. Israël enclencha le conflit contre l'Égypte le 29 octobre. Le 30 octobre les armées franco-anglaises passèrent à l'action.
Cependant sous la pression de l'Union Soviétique qui menaça d'utiliser sa bombe atomique et...