Peut on parler de tout ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1486 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

Le langage peut caractériser tout système de signes pouvant servir au moyen de communication. Le langage est une fonction d’expression verbale de la pensée, soit intérieure, soit extérieure. Mais le langage permet-il de tout dire ? On peut aussi se demander si on a le droit de parler de tout. En effet, il y aurait des situations où on ne peut pas tout dire. Il s’agira de sedemander pour quelles raisons. Ainsi, on a l’impression parfois que les mots n'épuisent pas complètement une chose que l'on cherche à décrire à quelqu'un qui ne la voit pas comme par exemple un beau coucher de soleil ou à un sentiment que des mots trop convenus ne parviennent pas à restituer. Dans ce cas, on ne parvient pas à parler de tout, car la parole semble diminuer ou affaiblir l'intensité dusentiment. Alors, on peut se demander à quoi sont dues ces faiblesses du langage : s'agit-il d'une pauvreté associé à la langue utilisée ou d'un manque de vocabulaire du locuteur ? Il faut remarquer que le langage n'est pas le seul mode d'expression : si l'homme est un être de langage, il est aussi un être de sensibilité et de création. En ce sens, on peut parler de tout si on sort d'une approcheclassique du langage. Mais au-delà de cette opposition entre le langage et la réalité, parler de tout, c'est aussi prétendre avoir un avis sur tout, avoir une connaissance étendue. C'est ce que prétendaient les sophistes qui pensaient avoir une science de tout, une science encyclopédique. Or Socrate affirmait qu'il n'était pas possible de tout connaître, mais que l'essentiel n'est pas de parler detout mais de bien parler du peu que l'on connaît vraiment. Ainsi on pourrait se demander si on a le droit de tout dire ? A-t-on le droit de parler de tout ? N’y a-t-il pas des choses qu’il faut taire ?

I)Le langage, capacité de l'homme à s'exprimer et à « tout dire »

Le langage et les mots possèdent un très grand pouvoir. Ils peuvent blesser, voire tuer, ou bien ils peuvent procurer ungrand bonheur. Ce qui compte n'est pas tant les sujets mais plutôt la manière dont on en parle. Il n'y a de tabous que si l'on s'en donne, et si un sujet est caché, c'est peut-être justement parce qu'il est indispensable que l'on en parle. Mais à parler de tout à tort et à travers, on risque de dire n'importe quoi, d'induire les autres en erreur, de porter préjudice à quelqu'un.

A. On peutparler de tout sans mentir ou se contredire.
Les sophistes prétendaient être en mesure de tout enseigner, de parler de tout au sens de persuader n’importe qui de n’importe quoi. Leur art de la rhétorique selon eux permet non seulement de parler de tout mais aussi de persuader le plus grand nombre. De nos jours les publicitaires sont en un sens les continuateurs des sophistes. Socrate s’est attaquéaux sophistes car selon lui on ne peut pas parler de tout sans faire attention à ne pas se contredire. Dans Le Gorgias, Socrate met des sophistes devant leurs contradictions et ainsi il montre que la reconnaissance de l’erreur et de la contradiction est en quelque sorte un acte d’authenticité. Il ne s’agit pas seulement d’avoir un discours cohérent car tout dire de façon cohérente ne garantit pasla fidélité à son propre discours. Parler de tout, inonder d’informations est la meilleure façon de désinformer et donc de mentir. Socrate est quelqu’un qui renonce à parler de tout mais qui essaie de vivre en conformité à ce qu’il dit.
C. La tolérance du tout peut se dire et ses paradoxes.
La liberté d'expression ne nous autorise pas à humilier l'autre, et à lui manquer de respect
Notreliberté nous permet d'exposer librement nos idées par le billet de la presse, de la communication audiovisuelle ou tout simplement par échange d'opinions. Cependant, cette liberté implique également le respect d’autrui. Ainsi, les propos discriminatoires sont punis par la loi! On peut ne pas aimer voir haïr une personne sans pour autant porter un jugement sur la couleur de sa peau, de son origine...
tracking img