Pfe, reverse logistique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 46 (11343 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

INTRODUCTION 2

PREMIERE PARTIE : La logistique inverse 4

I)DEFINITIONS 4

1.1-La logistique globale : 4

La logistique peut être définie comme « le processus qui englobe l’ensemble des activités qui participe à la maîtrise des flux physiques de produits en coordonnant des ressources et des débouchés et en cherchant à obtenir un niveau de service donné au moindre coût »(Shapiro et Heskett, 1985). 4

1.2-La logistique inverse : 4

DEUXIEME PARTIE : RECYCLAGE DES DECHETS 9

I) DEFINITIONS 9

1.1-les déchets 9

2) Recyclage  12

2) MATERIELS ET INSTALLATIONS DE RECYCLAGE 15

2.1) Les broyeurs : 15

2.2) Les séparateurs : 16

2.3) Les presses-cisailles 17

2.4) Les presses à balles 17

2.5) Les presses à fûts ou aplatisseurs18

2.6) Le tri mécanique 18

2.7) Le tri automatique 19

2.8) Les centres de tri des déchets 19

2.9) Les déchèteries  20

3) Les types des déchets : 21

3.1) Les déchets ménagers et assimilés (DMA) 21

3.2) Les déchets des collectivités locales 22

3.3) Les déchets industriels 22
Déchets industriels spéciaux : 22

3.4) Les déchets hospitaliers : 23Définition des Déchets d'Activités de Soins (DAS) 23
Les déchets d’activité de soin à risques infectieux (DASRI) 23

3.5) Les déchets inertes : 23

3.6) Les déchets fermentescibles : 24

3.7) Les déchets ultimes : 24

3.8) Les boues : 24

3.9) Les déchets spatiaux : 25

4) HISTOIRE DE RECYCLAGE 26

4.1) Depuis l’âge de bronze 28

4.2) Ere moderne 284.3) Législation européenne relatives aux déchets 29

5) LES 3 R 30

5.1) Réduire 30

5.2) Réutiliser 31

5.3) Recycler 31

6) PRODUITS RECYCLABLE ET RECYCLES 32

6-1) Plastique 32

6.2 Filière Papier et carton 33

6.3) Filière du Verre 34

6.4) Filière Ferraille et autres métaux 35

1) l’ÉCONOMIE DE RECYCLAGE AU MAROC 36

1.1) Considérations générales 361.2) Situation de recyclage au Maroc 37
2.1) Analyse des forces et faiblesses, analyse de SWOT 37
2.2) Données quantitatives sur le secteur du recyclage au Maroc 39
2.3. Étude de cas 39

INTRODUCTION

Au cours des dernières décennies, notre société de consommation a pu observer la forte croissance de la production des déchets rejetés par les industries et la population.Devant l’abondance grandissante de ceux-ci, leur traitement visant à une planète plus propre devient un vrai problème de société. Alors que jusqu’à présent, nous nous contentions de les traiter sommairement, en récupérant de l’énergie par incinération ou en les stockant tels quels dans les décharges publiques, il est désormais de notre devoir de pallier à ces dysfonctionnements et de garantir auxgénérations futures que la société que nous leur proposons sera responsable devant les déchets qu’elle produit. C’est ainsi que ces dernières années ont vu l’apparition d’une problématique émergente de recherche : le recyclage des déchets.
Un déchet peut prendre des formes diverses. Ce peut être un déchet nucléaire, un déchet organique, une ordure ménagère, un déchet issu des industries, un produitmanufacturé tel que l’automobile, l’électronique ou l’électroménager … En ce qui nous concerne, nous nous intéressons particulièrement aux produits manufacturés complexes issus des ménages et arrivant en fin de vie, tels que les produits blancs (machines à laver, lave-linge, réfrigérateurs …) ou bruns (fours, cuisinières, téléviseurs, ordinateurs …). Un produit technique arrivé en fin de vie n’estplus destiné à être utilisé en l’état. Il présente à la fois une complexité interne intéressante à étudier, et des composants de base, la plupart du temps hétérogènes dans leur fonction, leur forme et leur matière, qui peuvent posséder une forte potentialité de revalorisation, mais dont certains peuvent être nocifs pour l’environnement. De multiples études à leur propos tendent à démontrer la...
tracking img