Philo : cours de philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1473 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
COURS DE PHILOSOPHIE :
Chapitre 1 : La Philosophie
Philo : ami
Sophie : sagesse } Ami de la sagesse.
 
"Philosopher c'est penser sa vie et vivre c'est penser" André CONTE-SPONVILLE
 
I. C'est une démarche de la raison.
 
Raison : aptitude (capacité) à raisonner, c’est-à-dire à enchainer des idées logiquement les unes aux autres.
Aptitude universelle susceptibled'entrainer l'accord de tous les hommes.
 
I. A quoi reconnait-on une question philosophique?
 
Les questions non philosophiques sont précises, les réponses seront directs, tandis que les questions philosophiques sont toutes générales, demandant une réflexion , elles sont complexes.
 
I. Analyse d'un texte de PLATON : " L'allégorie de la caverne"
a. Dans la caverne.
 Allégorie : représentation concrète d'une idée abstraite.
 
Texte de Platon (philosophie grec du 5em - 4em siècle avant JC)
Platon était le disciple de Socrate ( philosophe grec du 5em siècle avant JC, ayant vécu entouré de ses disciples) .
 
Conversion : Le fait de regarder dans une autre direction.
Obscurantisme : Etat d'ignorance et de crédulité . Contraire de lumières .
Ombre d'un objet :apparence ou surface
Différent de : Objet lui-même = réalité ou profondeur.
 
a. Sortie de la caverne
 
Dans la caverne = - Liberation d'un prisonnier, mais il ne veut pas de la liberté --> contrainte et souffrance
- Sortie de la caverne.
 
Position progressive de la connaissance (ombre, reflets, objet, astuces, nocturnes (étoiles et lune).
Prise deconscience par l'ancien prisonnier du caractère illusoire de la vie dans la caverne.
 
Soleil = Bien --> contempler le soleil = avoir la sagesse.
 
a. Retour dangereux dans la caverne (Paragraphe 14).
 
Retour du nouveau sage dans la caverne pour libérer ses anciens compagnons qui refusent et le tue.
 
a. Sens de l'allégorie.
 
* Ensemble de tout ce qui existe :
Mondeintelligible, intellectuel ou abstrait | Monde visible, ou sensible |
 
* Ensemble de tour ce qui existe :
Esprit ou âme | Corps |

Chapitre 2 : La raison et la croyance
I. Définition des concepts.
A. La raison
 
Faculté humaine nous permettant de lier de façon cohérente (logique) des idées entres elles (raisonnement).
Deux adjectifs lui correspondent : rationnel etraisonnable .
 
Rationnel : logique, cohérent, conforme à la raison théorique
Raisonnable : sensé, réfléchi, qualifié une conduite, un comportement conforme a certaines valeurs.
 
A. La croyance.
 
Les deux critères à retenir sont : la subjectivité de la croyance (valable pour une personne seulement) et sa + ou - grandes vraisemblable (qui ressemble ou vrai). Les 4 catégories distinguéespar Engel sont + ou - vraisemblables , la 1ere étant la + éloignée de la vérité.
 
I. Relation entre raison et croyance.
A. Leur opposition.
 
Le rationalisme oppose la raison à la croyance. C'est un courant philosophique qui est né au XVIIe siècle avec Descartes René. Descartes qui marque le début de la pensée moderne.
Il pense que la raison est toute puissante, qu'elle pourrafaire reculer l'ignorance et donc les croyances. Le rationaliste en matière de religion :
* Athéisme (rejet de toutes religions, négation d'existence de Dieu )
* Tentative de relationalisation de la religion.
 
Anticléricalisme : opposition au pouvoir social du clergé. Exemple : Voltaire = déiste. Dieu - horloger = principe d'explication de l'univers.
 
Les pyrrhoniens sont lesadeptes de l'école sceptique selon laquelle l'homme ne peut pas atteindre la vérité.
 
-Le cœur est le fondement , la raison quant à elle s'appuie sur le cœur pour diminuer
-Postulat
Axiome } Vérités premières non démontrées et acceptées par tous que Pascal appelle des vérités du cœur.
-Il faut séparer le domaine de la raison et le domaine du cœur et interdire à la raison d'intervenir...
tracking img