Philosophie conscience

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (304 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Conscience

Au sens général, la conscience est le savoir intérieur immédiat que l'homme possède de ses propres pensées, sentiments et actes. La conscience exprime ainsi notre capacité deréflexion et le pouvoir que nous avons de viser autre chose que nous-mêmes. Son essence est selon Husserl l'intentionnalité.. La conscience, spécificité humaine. Si un être humain perd saconscience, c'est la qualité même de son existence qui disparaît. Les plantes et les animaux peuvent très bien vivre sans conscience, mais pas les hommes.

Conscience morale

Capacitépropre à l'homme de pouvoir juger ses propres actions en bien comme en mal, qui, si elle est susceptible de nous faire éprouver du remords et de la mauvaise conscience, fait pourtant notredignité.

Inconscience

L'inconscient est l'ensemble des faits psychiques qui échappent à la conscience. Il possède, selon Freud, un mode de fonctionnement et des caractéristiques propres etse présente comme un ensemble dynamique de pulsions actives, séparées de la conscience par la censure.

Freud : 1856 – 1939, invente la psychanalyse, ca moi surmoi. La conscience est untribunal intérieur.

Nietzche : 1844 – 1900, La conscience est le miroir de la vie. La conscience comme dédoublement de l’être, place la pensée au cœur de l’existence.

Bergson : 1859 –1941, la conscience est immanente a tout ce qui vit.

Levinas : 1906-1995, lq conscience suppose l’éveil de l’individu. La prise de conscience est un réveil dans l’éveil.

Pascal :1623-1662

Pour rédiger un paragraphe, nous vous conseillons de suivre l’ordre suivant :

• annonce de l’idée

• argumentation (avec citation du texte, on peut par exemple construireune argumentation et dire : " c’est en ce sens que Platon nous dit que… ")

• bilan

« L'homme est à la fois le plus proche et le plus éloigné de lui-même. » (Saint Augustin)
tracking img