Quelques mots de vocabulaire en philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (459 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Aristote : 384-322 av. J-C. Philosophe grec, né à Stagire (Macédoine). Elève de Platon, il fut le précepteur d'Alexandre le Grand et le fondateur de l'école péripatéticienne (le Lycée).
Inventeur dela logique formelle, il a également étudié le vivant, faisant de l'âme le principe même de la vie, ainsi que la dimension politique et éthique de la vie humaine.

Conscience : Au sens général, laconscience est le savoir intérieur immédiat que l'homme possède de ses propres pensées, sentiments et actes. La conscience exprime ainsi notre capacité de réflexion et le pouvoir que nous avons deviser autre chose que nous-mêmes.
Conscience morale : Capacité propre à l'homme de pouvoir juger ses propres actions en bien comme en mal, qui, si elle est susceptible de nous faire éprouver du remordset de la mauvaise conscience, fait pourtant notre dignité.

Inconscient : L'inconscient est l'ensemble des faits psychiques qui échappent à la conscience. Il possède, selon Freud, un mode defonctionnement et des caractéristiques propres et se présente comme un ensemble dynamique de pulsions actives, séparées de la conscience par la censure.

Concept : Du latin conceptus, « reçu, saisi ».Produit de la faculté d'abstraction, un concept est une catégorie générale qui désigne un caractère commun à un ensemble d'individus.
Les concepts, auxquels renvoient les signes du langage, permettentd'organiser et de classer notre saisie du réel.

Connaissance : Du latin cognitio, « action d'apprendre ». Activité de l'esprit par laquelle l'homme cherche à expliquer et à comprendre des donnéessensibles.
Le problème de l'origine et du fondement de la connaissance, ainsi que celui de ses limites, oppose en particulier Kant et les empiristes.

Essence, essentiel : Du latin esse, « être ».L'essence d'une chose, c'est sa nature, ce qui définit son être. Une qualité essentielle s'oppose alors à une qualité accidentelle, c'est-à-dire non constitutive de l'être de la chose.

Existence :...
tracking img