Physiocrate

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6137 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 4 : Les physiocrates Sommaire du cours

Chapitre 4 Les physiocrates Dernière mise à jour le 29 septembre 2009 « Comparez le gain des ouvriers qui fabriquent les ouvrages d'industrie à celui des ouvriers que le laboureur emploie à la culture de la terre, vous trouverez que le gain de part et d'autre se borne à la subsistance de ces ouvriers; que ce gain n'est pas une augmentation derichesses, et que la valeur des ouvrages d'industrie est proportionnée à la valeur même de la subsistance que les ouvriers et les marchands consomment. Ainsi l'artisan détruit autant en subsistance qu'il produit par son travail.» - François QUESNAY

0 – Introduction 1 – Les grands noms de la physiocratie A – François QUESNAY B – Les autres physiocrates 1) Vincent de GOURNAY 2) Victor RiquettiMarquis de MIRABEAU 3) Paul-Pierre Le Mercier de LA RIVIERE 4) Anne Robert Jacques TURGOT 5) Pierre Samuel DUPONT DE NEMOURS 6) Nicolas BAUDEAU et Guillaume-François LE TROSNE 2 – Le contexte historique de la physiocratie A – La réaction contre le déclin de l'agriculture B – La réaction contre les abus de la réglementation 3 – Les principales idées des physiocrates A – La notion de loi en économie B –Le calcul économique rationnel C – La valeur travail D – Le produit net E – Le tableau économique F – QUESNAY, précurseur de KEYNES ? G – Taôisme et physiocratie

www.economie-cours.fr

Chapitre 4 : Les physiocrates Sommaire du cours

0 – Introduction Littéralement, "physiocratie" signifie "gouvernement" (du grec Kratos) par la nature ("physio"). C'est une doctrine économique qui peut êtrerésumée à deux propositions. La première proposition est qu'il existe un ordre naturel gouverné par des lois. Le rôle des économistes est de comprendre et de révéler les lois de la nature telles qu'elles opèrent dans la société et dans l'économie. C'est de montrer comment ces lois opèrent dans la formation et dans la distribution des richesses. Pour les physiocrates il y a des lois économiques, demême qu'il y a des lois physiques ou physiologiques. La seconde proposition est que le devoir des hommes, et en particulier le devoir des gouvernants, est de se soumettre à ces lois en interférant aussi peu que possible avec leur jeu par des interventions intempestives. Les physiocrates sont donc à l'origine du libéralisme. La physiocratie est l'un des plus importants courants d'idées du XVIIIèmesiècle. Et cela en dépit d'une période d'existence assez brève (moins de 20 ans) et du fait que, contrairement au cosmopolitisme des mercantilismes, il s’agit d’une école purement française, qui plus est centrée autour d’un seul maître à penser, François QUESNAY (1694-1774), dont la disparition entraîna rapidement le déclin de cette école 1. Le courant physiocrate apparaît en effet en 1758, avecla parution du Tableau économique et s'efface devant l'Economie Politique Classique en 1776, date de la parution de la Richesse des Nations d'Adam SMITH. C’est ainsi qu’un auteur comme BOURCIER de CARBON n’hésite à qualifier l’époque de la Physiocratie comme un trait d'union entre le mercantilisme et l'économie politique moderne. Elle a permis, écrit-il, "une libération nécessaire de la pensée etde la réglementation étouffantes des temps du mercantilisme" 2.

Les Physiocrates ont cependant des précurseurs, qui sont un peu curieusement classés, parfois, parmi les mercantilistes « agrariens » : SULLY (1560-1641) et Olivier de SERRES (1539-1619). D’origine protestante, SULLY fut le « ministre des finances » du Roi HENRI IV, comme chacun sait. Il est demeuré célèbre pour sa gestionrigoureuse des finances qui permit d’enrichir l’Etat et finalement de diminuer les impôts (La taille) et les trop nombreux péages. Il a favorisé le développement de l’agriculture et c’est à lui que l’on doit la célèbre maxime : « labourage et pâturage sont les deux mamelles dont la France est alimentée ». Il s’appliqua également à favoriser le commerce et les exportations. Olivier de SERRES est quand à...
tracking img