Piercing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1466 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE PIERCING A L’ADOLESCENCE

La peau masque et révèle. Barrière naturelle entre l’extérieur et notre corps, elle fait face
au regard et au toucher de l’autre. Alors, que signifie une pratique qui consiste à la
percer ? Quels en sont les risques ?

Dans nos sociétés occidentales, les oreilles percées des fillettes des pays latins et les boucles d’oreille de marin sont pratique courante.Phénomène de mode, la boucle de nez, souvenir de Katmandou, rapporté par les hippies des années 60, puis portée par les punks anglais des années 75, fleurit à nouveau dans la publicité et les vidéo-clips, sur les rock-stars et les fashion victims. Aujourd’hui, le piercing – opération qui consiste à introduire une sorte de bijou de métal dans la peau- concerne presque toutes les parties du corps. Queladolescent ne subirait pas la tentation de suivre cet engouement ?
Nathalie, 18 ans, s’est laissée tentée (voir encadré). A 17 ans, elle a poussé la porte d’une boutique spécialisée, accompagnée de sa mère, pour se faire piercer la langue. Que signifie cette pratique que le nombre croissant d’adeptes a fait sortir des milieux marginaux ?
Le pierceur, tout de noir vêtu, entièrement couvert detatouages, la peau constellée de multiples piercings n’est en général pas l’idéal de ces adolescents pour lesquels il s’agit plutôt du port un bijou qu’une véritable modification corporelle, le signe de reconnaissance d’une génération.
«Effectivement, explique Aline Fauveau, psychologue attachée au service de dermatologie de l’Hôpital St Louis, il ne faut pas faire l’amalgame entre grands piercéset ados. Les premiers, que j’ai étudié dans mon mémoire Piercing à l’adolescence (Université Paris VII, UFR de psychologie) sont marginaux et vivent en autarcie entre leur boutique et leurs sorties entre eux.
Le piercing dans leur cas est un mode de vie. « Le bonheur, m’a d’ailleurs confié un pierceur, c’est le moment où je me fais piercer. »

Besoin de se démarquer
Chez les ados, c’est toutautre chose. Les parents à l’heure actuelle portent, comme leurs enfants, jeans et baskets et se comportent avec eux en copains. Tout ado a besoin de se démarquer. Il doit donc aller de plus en plus loin pour affirmer sa différence. Nombril et arcades sourcilières sont ainsi les régions les plus fréquemment piercées : des endroits faits pour être vus. Ensuite, l’adolescence est une période de criseoù la sexualité se réveille. Le corps peut alors être ressenti comme n’étant pas sa propriété mais encore celle de ses parents. Se faire piercer est un acte qui vise à s’approprier le corps sexué. Les ados disent souvent de leur piercing « c’est quelque chose qui m’appartient, et pas à mes parents, c’est mon domaine privé. »

Alors que conseiller aux parents ? Interdire, ne pas interdire ? «Toutdépend des cas, affirme Aline Fauveau. Mais quand un ado a décidé de se faire un piercing, la plupart du temps, il le fait. On peut bien sûr essayer de le raisonner et s’il s’avère déterminé, s’assurer que l’opération va se pratiquer avec l’hygiène et la sécurité indispensables, afin d’éviter les risques de maladies infectieuses et de transmission des virus. J’ai vu des mères un peu désorientéessuivre leur enfant jusque dans les boutiques de piercing, cependant je déconseillerai de jouer les complices, puisqu’il s’agit pour l’ado de se démarquer. Donc s’il doit le faire, plutôt de le laisser aller seul.»
Aimée-Catherine Deloche

Nathalie : un premier piercing à 14 ans
«Mon premier piercing date de mes 14 ans. Avant un tournoi de hand féminin, toute l’équipe avait décidé de se fairepiercer le haut de l’oreille chez un bijoutier. Je ne l’ai gardé qu’un mois car, fait au pistolet, il s’était infecté.
Mon piercing actuel de la langue est un vrai, réalisé dans une boutique de piercing à Paris. Ma mère est d'ailleurs venue avec moi, car à 17 ans, il faut être accompagnée ou présenter une lettre d’autorisation parentale. Dans une pièce isolée, où tout était stérilisé (bien...
tracking img