Plan dissert sur les mythes fondateurs du couple

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (915 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Que reste-t-il des grands mythes fondateurs du couple et de la famille ?
La notion de famille reste indéfinie dans les codes. En 1804, on distingue la famille soit

Comme l’indique MonsieurClaude Martin, on ne peut plus réduire l’institution familiale à « Mr Gagne pain et Mme Aufoyer ».
La Famille se définit de trois manières selon Gérard Cornu. Il s’agit de « l’ensemble des personnes quisont unis par le lien du sang, qui descendent d’un auteur commun (même au délà du degré successible) ». Mais le terme de famille désigne aussi « le groupe restreint des père et mère et de leursenfants (mineurs) vivant avec eux (famille conjugale, nucléaire). Et enfin, la famille désigne « les seuls enfants, descendants directs ». On parle alors de famille de souche.
Nous allons voir que le droitde la famille a connu de grandes modifications pour faire face aux évolutions des mœurs.
I. Des mythes fondateurs en déclin.
A. La notion de famille menacée par l’essor de libertés individuellesB. La notion de couple saisie par le droit dans sa pluralité.

II. Des mythes fondateurs résistants.
A. Les postulats constants à la notion de couple
B. La promotion constante de la notion defamille.

I. La fin du mythe ?
A. Irrésistible évolution
B. Inéluctable destruction.
II. Des mythes métamorphosés.
A. Révolution
B. Avenir.

I. La fin du couple et de la familletraditionnels.
A. Les motifs de l’engagement ont changés
B. Les moyens de s’unir ont changés.
II. Des mythes fondateurs résistants.
A.Les postulats constants à la notion de familleB.La promotion constante de la notion de famille

L’alliance
A. Modèle unique.
Mariage de raison, mariage obligatoire.
-un mariage fécond (voir indice de fécondité pendant les Trente glorieuses ).-un mariage dans le même milieux : raison économique (encore vraie pour le milieu très privilégié).
-un engagement devant dieu, jusqu’à la mort.
B. Pluralisme des modèles de couple...
tracking img