Pollution dans le monde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1919 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pollution de l’ eau
La pollution des eaux douces
Qu'est-ce qu'une eau polluée ? En voici la définition adoptée à Genève en 1961 par des experts. « Un cours d'eau est considéré comme étant pollué lorsque la composition ou l'état de ses eaux sont, directement ou indirectement, modifiés du fait de l'activité de l'homme dans une mesure telle que celles-ci se prêtent moins facilement à toutes lesutilisations auxquelles elles pourraient servir en leur état naturel ou à certaines d'entre elles. » Cité dans « La pollution des eaux » par René Colas, « Que sais-je ? ». n° 983, (P.U.F., p. 9)
Dans quelles conditions les eaux de surface (rivières, lacs, étangs, etc.) sont-elles polluées ?
On peut distinguer deux grands types de pollution :
— chimique,
— thermique.
La pollution chimique estprovoquée par le rejet dans les rivières de matières organiques ou minérales :
— les matières organiques dégradables, qui réclament pour leur transformation, la présence d'une quantité suffisante d'oxygène : il s'agit essentiellement des eaux d'égouts urbains, des effluents des industries agricoles (laiteries, porcheries industrielles) et alimentaires, et d'une partie des eaux de papeteries etd'industries textiles ;
— les matières organiques non dégradables par les fermentations, c'est-à-dire par l'action de micro-organismes vivants. Ces substances non biodégradables (plastiques, etc.) s'accumulent, imputrescibles...
— Les matières minérales en suspension, qui se déposeront par décantation et occuperont le lit de la rivière ; elles proviennent de l'extraction des combustibles minéraux,des minerais, des matériaux de construction, des ateliers de lavage, de la transformation et du conditionnement de ces minerais ou matériaux ;
— enfin, les substances minérales dissoutes, toxiques ou désagréables.
En ce qui concerne l'origine de tous ces déchets, nous retrouvons les trois rubriques classiques :
— effluents industriels : acides, phénols, cyanures, détergents, hydrocarbures ;
—effluents agricoles : épandage excessif d'engrais, de pesticides ;
— effluents urbains : détergents, etc.
Mais quels sont les effets de ces charges polluantes ? Ils sont multiples :
— Formation de films et de mousses qui empêchent la réoxygénation de la rivière (il s'y ajoute le développement superficiel des plantes aquatiques (eutrophisation) lié à l'apport de matières organiques) ;
—Infiltrations dans les terrains : ex. essence ;
— Empoisonnement de la flore et de la faune par les toxiques ;
— Difficultés d'épuration dans les stations d'épuration biologiques en raison de l'inhibition des bactéries chargées de la réoxygénation ;
— Radioactivité des eaux du fait du développement du déversement des résidus radioactifs dangereux.
La pollution thermique intervient le plus souventlorsque des usines rejettent des effluents à 60°, 70°, voire 80°. La destruction de la faune et de la flore est presque toujours totale.
A l'action directe de l'élévation de température s'ajoute une action indirecte : les réactions chimiques et en particulier les fermentations s'accélèrent lorsque la température s'élève, l'oxygène est utilisé dans ces fermentations et les poissons s'asphyxient dansune eau trop pauvre en oxygène.
La pollution des eaux ne se limite pas aux eaux de surface ; les nappes aquifères sont progressivement chargées de pesticides, de sels minéraux. Trop souvent elles ne pourront plus être utilisées comme sources d'eau potable.
2 - La pollution des eaux marines
Les océans ont longtemps été considérés comme le type même de la réserve inépuisable, l'exemple d'un milieusi vaste que toute pollution humaine y serait rapidement effacée... Et la « poubelle universelle » déjà, ne « digère » plus les déchets qu'on y déverse...
Finalement, toutes les eaux de ruissellement vont à la rivière, puis à la mer, où les substances toxiques continuent leurs dégâts.
Les documents sur les pollutions marines sont si nombreux, et de nouveaux faits sont hélas si fréquemment à...
tracking img