Pour analyser un roman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2867 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
|Pour analyser un roman… |

1) L’auteur : vie et ' uvre

En ce qui concerne la biographie, il ne faut retenir que les éléments importants. Une biographie doit être brève.
Ne pas oublier de parler des ' uvres essentielles de l’auteur.

ATTENTION de citer TOUTES les sourcesbibliographiques, et de ne pas reprendre telles quelles des informations tirées d’un ouvrage ou d’internet.

2) Le résumé

Il s’agit de s’en tenir à la trame du roman et donc d’éviter de se noyer dans les détails. A noter qu’il est parfois intéressant d’établir au préalable un tableau reprenant les personnages principaux.

3) Le genre

Il existe plusieurs genres romanesques :
- le romand’intrigue[1] : il est basé sur les actions, les rebondissements.
- le roman de m' urs : il se centre sur les comportements d’un groupe social à une époque déterminée ou à un endroit déterminé.
- le roman d’analyse : il se centre sur la psychologie des personnages et leurs motivations profondes.
- le roman d’idées : n’est pour l’auteur que le moyen de faire passer ses idées personnelles,voire son idéologie.

ATTENTION : tout roman contient au moins une intrigue, l’analyse d’un personnage à un moment et un lieu déterminés et peut être l’exposé de l’une ou l’autre idée. Il faut dégager l’aspect important et le justifier.

4) Le titre et la première de couverture

Le titre et la première de couverture appartiennent à ce que l’on appelle le paratexte[2] (avec la préface et laquatrième de couverture).
Le titre d’un récit remplit quatre fonctions essentielles :
- une fonction d’identification : il est la « carte d’identité » du récit.
- une fonction descriptive : le titre donne des renseignements sur le contenu et/ou la forme du récit.
- une fonction connotative : il renvoie à des significations annexes, à une époque déterminée, à la manière propre à unauteur, etc.
- une fonction séductive : le titre met en valeur le récit et attire le lecteur par son mystère, sa concision…
L’analyse de la première de couverture est importante elle aussi car elle permet de donner des indices sur le récit. Il est souvent intéressant, lorsqu’il existe plusieurs éditions d’un ouvrage, de comparer plusieurs couvertures de manière à voir ce que chacune d’ellemet en avant.

5) Les personnages

Les héros du roman naissent du mariage que le romancier contracte avec la réalité. On pourrait définir schématiquement le personnage de roman comme la personne[3] fictive qui remplit un rôle dans le développement de l’action romanesque. Dans la tradition romanesque, le romancier essaie de faire oublier la différence capitale entre personne et personnage. Ilincite son lecteur à prendre la fiction pour la vie réelle. Bien entendu, le roman s’appuie souvent sur une réalité. Comment le romancier parvient-il à provoquer cette illusion ? Par trois procédés :
- le procédé de désignation : le personnage existe par son nom. Le nom peut par lui-même signaler une origine, une catégorie sociale. Il contient parfois un jeu de mots qui fait sens (chez Balzac,l’avare Gobseck = gobe sec). Il arrive que des changements de nom accompagnent les rebondissements de l’intrigue. Un personnage « existe » donc grâce à l’ensemble des appellations (noms, surnoms) et des mots-outils (pronoms) qui le désignent. Ces dénominations peuvent être révélatrices de son évolution, ou des regards que les autres posent sur lui.
- le procédé de qualification : le romancierdonne au personnage une identité physique, psychologique et morale, sociologique.
▪ Le personnage physique : un corps avec ses traits caractéristiques, avec des constantes (couleur des yeux, des cheveux, taille grande ou petite…), mais aussi des détails particuliers qui « font vrais ».
▪ Le personnage moral : le texte s’attache à l’expression des sentiments,...
tracking img