Pour ou contre la peine de mort ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2186 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation : Pour ou contre la peine de mort ?

La peine de mort, ou peine capitale, est une sentence appliquée par le pouvoir judiciaire consistant à retirer légalement la vie à une personne ayant été reconnue coupable d'une infraction qualifiée de « crime capital ».
La peine capitale est prononcée par l'institution judiciaire à l'issue d'un procès. En l'absence d'un procès, ou dansles cas où celui-ci n'est pas réalisé par une institution reconnue on parle d'exécution sommaire, d'acte de vengeance ou de justice privée.
La peine de mort est diversement considérée selon les époques et les régions géographiques. À l'origine, peine très fortement développée à travers le monde, puis déconsidérée à l'époque des Lumières. Fortement en recul dans la deuxième moitié du XXesiècle, elle est actuellement dans une situation incertaine. Elle est prévue dans les textes de loi de 101 pays, mais seuls 26 pays ont procédé à des exécutions en 2008 dont 6 démocraties libérales. Elle est une sanction reconnue bien que désapprouvée par les institutions internationales comme l'Organisation des Nations unies (ONU). Les États abolitionnistes sont aujourd'hui majoritaires, mais ils nereprésentent encore qu'une minorité de la population mondiale.
En France, le véritable débat sur la peine de mort commence avec l'exécution de Jean Calas, le 10 Mars 1762. Cette exécution mène de nombreux intellectuels à se mobiliser contre la peine de mort.
Et c’est en 1981 que la peine de mort fut abolie en France.

D’où le problème posé : Pour ou contre la peine de mort ?

La peine de mortest-elle une arme de dissuasion ?
- Les grands débats sur la peine de mort
- Les avantages économiques de la peine capitale

La peine de mort doit-elle être définitivement abolie ?
- La peine de mort dans le monde actuel
- La peine de mort et les droits de l'Homme

La peine de mort est-elle une arme de dissuasion ?

Il se peut que l’un des aspects positif de la peine de mort estle fait que des individus nuisibles à la société ne sont plus jamais en liberté et ne risquent donc plus de faire du tort. Ainsi, il est dit que la peine de mort permet probablement de sécuriser la société.
En effet, il s’agit d’un châtiment : la peine de mort s'impose comme le moyen le plus efficace pour
« rendre justice ».
Elle est considérée comme une prévention qui serait en mesure deprévenir le retour des dangereux criminels dans la société et ainsi d'éviter d’éventuelles récidives ; car, elle reste la seule condamnation à afficher clairement la sévérité de la population à l'encontre des crimes particulièrement graves.
Une grande partie de la population pense que les personnes qui commettent des crimes particulièrement monstrueux ne méritent pas de vivre. De plus, il paraîtévident que la peine de mort est en mesure de soulager beaucoup de victimes et de proches de victimes.
Effectivement, le besoin qu’éprouve l’être humain à rendre justice est souvent très intense. C’est pourquoi, dans le cas d’un acte criminel très grave, la justice voudrait que la sentence soit à la hauteur du crime ; d’où le fait de vouloir, par exemple, punir la mort par la mort. La peine de mortdécourage alors les proches des victimes à " rendre justice " en marge des tribunaux.
Il n’existe aucune garantie que les condamnés à mort ou à perpétuité (selon les pays) ne commettront pas à nouveaux leurs crimes s’ils sortent, même très vieux. C’est pourquoi beaucoup pensent qu’il vaut mieux supprimer totalement cette probabilité, même si elle est infime.
Egalement, contrairement à ce qui est ditsur les erreurs de jugement, mieux vaut une erreur judiciaire et la condamnation à mort d’un suspect, que la mort de nouvelles victimes qui n’auront même pas eu la chance de passer devant un tribunal. Il y aura toujours plus de victimes de récidivistes libérés après une peine plus ou moins longue, que de condamnés à mort par erreur.
D’un point de vue judiciaire, la peine de mort donne plus...
tracking img