Premiere guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1552 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
1re guerre mondiale
La guerre mets aux prises deux camps :
l’ Empires centraux (Allemagne , Autriche-Hongrie) rejoints par l’empire ottoman et la Bulgarie
les puissance de l’Entente (Fr – RU et Russie) qui bénéficient progressivement du concours de l’Italie , du Portugal , de la Roumanie , de la Grèce , du Japon et des Etats-Unis.
La guerre sur deux fronts ,à l’ouestface au troupes franco-britanniques et à l’est face aux soldats russes, oblige les allemands à disperser leurs forces. Elle les condamne à une victoire rapide, car le temps joue contre eux. Mais l’échec des premières offensives provoque l’enlisement du conflit. Les soldats s’enterrent dans des tranchés. Malgré cette guerre de positions. De grandes batailles opposent les armées et provoquent devéritables hécatombes.
Les théâtres d’opérations se multiplient. Les belligérants, en mobilisant les troupes coloniales, mondialisent le conflit. D’une extension géographique inconnue jusqu’alors, la guerre réclame le soutien de populations entières ( militaires et civiles).
Au début de l’année 1918, l’Allemagne, qui bénéficie de l’armistice signée avec la Russie soviétique, reprendl’initiative. Elle engage de vastes offensives, mais elle se heurte à la contre-offensive des Alliés, soutenus par les troupes américaines. L’Allemagne doit capituler et signer l’armistice à Rethondes le 11 novembre 1918.
1914 – 1916 : l’enlisement
Comment passe-t-on d’un conflit local à une guerre mondiale qui s’enlise rapidement ?
Le « feu » aux poudres
Le 28 juin 1914, l’archiducFrançois-Ferdinand, héritier de l’Empereur d’Autriche, est assassiné à Sarajevo par G. Prinzip. Cet étudiant est proche des acdtivistes bosniaques et serbes hostiles à l’annexion de la Bosnie-Herzégovine en 1908 par l’Autriche. Accusant la serbie d’avoir encouragé l’attentat, l’Autriche lui déclae la guerre le 18 juillet. L’engrenage des alliances transforme un conflit local dans les Balkans enguerre entre les principaux états européens soutenus par leurs colonies.
Dans chaque pays, le réflexe patriotique joue un role important et les forces politiques, convaincues de mener une guerre légitime, répondent à l’agression de l’adversaire en s’unissant. C’est ce que l’on appelle en France « l’union sacrée ». La mobilisation se fait en aout dans la détermination : les peuplesacceptent la guerre avec patriotisme.
1914 : l’échec de la guerre de mouvement
Au milieu de l’été 1914, la guerre de mouvement commence. Les troupes allemandes, désireuses d’en finir rapidement avec la France, envahissent la Belgique , en violation de la neutralité de cet état. Français et Britanniques se replient rapidement : au debut de septembre, les allemands serapprochent de paris.
Sur le front oriental, l’offensive russe est arrêtée par les allemands à la bataille de Tannenberg (30 aout). Apres de nouveaux combats , ce front aussi se stabilise au début de l’hiver.
1915-1916 : une guerre d’usure
L’espoir d’une victoire rapide disparait : la guerre de position commence. Elle s’organise autour des tranchées. L’armement s’adapte :les mitrailleusesfont des ravages, tandis que les lances flammes et les gaz asphyxiants provoquent peur et panique chez les combattants . utilisé d’abord pour la reconnaissance, l’avion devient une arme à) part entière pour le bombardement des tranchées.
Parallèlement à la multiplication des combats, de nouveaux alliés entrent en guerre dans chaque camp, tandis que la GrandeBretagne et la France mobilisent des troupes coloniales. La guerre n’a plus seulement lieu sur le continent européen, mais aussi au Moyen-Orient, en Afrique et sur les mers.
Faute de pouvoir percer le front adverse, les états-majors décident de « saigner » l’ennemi. C’est la guerre d’usure. Une offensive est lancée par l’armée allemande à Verdun le 21 février 1916. La...
tracking img