Programmateur polyvalent pour pic

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1762 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Programmateur polyvalent pour PIC et mémoire série sur le port parallèle

pRÉSENTATION:

De nombreux montages font, aujourd'hui, appel à des microcontrôleurs PIC et à des mémoires série. Nous vous proposons de réaliser un programmateur permettant de programmer une large gamme de PIC récents (12C508, 12C509, 16F84, 16F877, 18F...) mais aussi la plupart des mémoires EEPROM série à protocoleI2C de type 24Cxx, ou 24LCxx. Il se connecte simplement à l'interface parallèle d'un PC, et ne coûte pas cher. De plus, il travaille avec les deux logiciels gratuits ICPROG et WinPic800. En effet, ceux-ci sont distribués selon la loi du -freeware- (libre de droits), nous remercions vivement leurs auteurs.

SCHÉMA DE PRINCIPE:

[pic]
Le schéma de la figure précédente montre une évidentesimplicité. Le secondaire du transformateur délivre une tension de 15 volts. Après un redressement simple à l'aide des diodes D1 et D2, la tension est filtrée par le condensateur C1 pour attaquer l'entrée du régulateur CI2, un 7812. La masse est "déplacée" d'environ 1 volt par la mise en série des diodes D3 et D4 pour obtenir la tension de programmation de 13 volts en sortie. Celle-ci est filtrée par lecondensateur C2, et entre sur le régulateur CI3, un 7805, afin de fournir, en sortie, la tension de service de 5 volts filtrée par le condensateur C3. La led verte L1, limitée en courant par la résistance R15, sert d'indicateur au bon fonctionnement de l'alimentation.
La partie programmateur, bien que commandée par le port parallèle, opère une programmation en série comme l'imposent lesmicrocontrôleurs PIC. Sept lignes de l'interface Centronic sont mises à contribution: six sorties (D0 à D5), et une entrée (ACK). Les sorties, protégées par les résistances R1 à R6, sont tamponnées par les six amplificateurs N1 à N6 de CI1. Les données sont transmises en série sur la ligne D0 pour l'écriture, la résistance R11 force la broche "DATA" à l'état haut au repos. Afin de pouvoir lire lecontenu des mémoires, les signaux "DATA" polarisent le transistor T1 à travers la résistance R9. Lors d'une tension positive, T1 reste bloqué, et la résistance R14 porte "ACK" à l'état haut; une information de niveau bas débloque T1 qui force "ACK" à la masse. Le signal d'horloge "CLK" est véhiculé par la sortie D1, et forcé à l'état haut au repos via la résistance R10.
La ligne D2 du port parallèlese charge de l'alimentation du composant à programmer. Le transistor T2est commandé à travers sa résistance de base R7 et bloqué au repos par la résistance R12 reliée au positif. Dans ce cas de figure, aucune tension d'alimentation ne circule sur les supports de circuits à programmer. En portant sa base au niveau bas, T2 devient passant, et alimente positivement la broche "+VDD" découplée par lecondensateur C6. La led orange L2 atteste de cet état, elle est limitée en courant par sa résistance R16.
Les lignes D3, D4, et D5 du port parallèle ont pour mission de commuter la tension de programmation sur la broche "+VPP". Les diodes anti-retour D5 à D7 jouent le rôle d'une fonction "OU" à trois entrées afin de commander le transistor T3 via sa résistance de base R8. Le principe defonctionnement est identique à celui de T2. La led rouge L3 visualise la présence de la tension de programmation sur les supports.

LA RÉALISATION :

La figure 2. fournit le dessin du circuit imprimé simple face. La méthode photographique est la plus appropriée pour transférer le typon sur la plaque cuivrée présensibilisée, les autres méthodes donnent fatalement un résultat moins précis pour untravail fastidieux. La plaque est ensuite gravée dans un bain de perchlorure de fer, puis abondamment rincée. Il faut maintenant percer minutieusement les pastilles à l'aide d'un foret de 0,8 mm. de diamètre; certains trous doivent être alésés à des diamètres supérieurs en fonction des composants utilisés. Quatre trous de fixation sont prévus aux quatre coins de la plaque.
La figure 3. donne le plan...
tracking img