Psychologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1055 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Exercice 1 : On possède 1 g d'un alliage de cuivre et de zinc dont on ne connait pas la composition. Le cuivre ne réagit pas avec les ions H+ par contre le zinc oui .
On attaque donc cet alliage avec 10 mL d'acide chlorhydrique ( H+ ; Cl-) à 1 mol/L et 20 mL d'acide sulfurique ( 2H+ ; SO42- ) de concentration en soluté apportée 0,5 mol/L. On obtient un dégagement gazeux H2 dont on mesure levolume V = 0,14 L.
1. Sachant que les couples oxydant/réducteur sont Zn2+/Zn ; H+/H2, écriver les demi équations électroniques et l'équation de la réaction.
2. Vérifier que l'acide est en excès.
3. Calculer la masse de zinc contenu dans cet alliage ( en poucentage )
4. Calculer la concentration en ions Zn 2+ (aq) contenus dans la solution .
Données : Vm = 22,4 L/mol ; M(Zn) = 65,4g/mol

Exercice 2 : L'acide iodhydrique H+(aq) + I-(aq), incolore, réagit lentement avec le dioxygène de l'air. Les couples mis en jeu par cette réaction sont I2(aq)/I-(aq) et O2(g)/H2O.
1. Un flacon étiqueté "H+(aq) + I-(aq) ; ca= 0,025 mol/L " contient une solution orange. Interpréter cette couleur.
2. Ecrire l'équation de la réaction entre le dioxygène de l'air et les ions I- (aq) de lasolution.
3. On dose 10,0mL de la solution orange par une solution d'hydroxyde de sodium de concentration c = 0,050 mol/L. Le volume à l'équivalence est Véq= 3,8 mL. Calculer la concentration des ions H+(aq) dans la solution orange.
4. Prévoir le volume à l'équivalence que l'on obtiendrait si on dosait 10,0mL de la solution orange par une solution contenant c=0,010 mol/L d'ions S2O32-(aq).couple redox : S4O62- / S2O32-

Exercice 3 : Un morceau de fer de 2,56 g est introduit dans 100 mL d'une solution contenant des ions H+. Du dihydrogène est produit et le morceau de fer disparait. Fe : 56 g/mol ; volume molaire des gaz 24 L/mol.
1. Ecrire l'équation correspondant a cette réaction.
2. A l'aide d'un tableau d'avancement de la réaction chimique, trouver le volume Vgaz dedihydrogene qui s'est formé et la concentration en ions Fe2+
3. On prélève exactement 10,0mL de cette solution que l'on introduit dans un bécher. On y ajoute une solution de permanganate de potassium. Une réaction chimique a lieu, représentée par l'équation chimique:
MnO4- + 5Fe2+ + 8H+ = Mn2+ + 5Fe3+ + 4H2O
- Quelle quantité de matière d'ions permanganate faut-il verser pour queles ions MnO4- et Fe2+ soient dans les proportions stoechiométriques ?
- Quelle doit etre la concentration en ion permanganate pour que l'ajout corresponde exactement à 10 mL?
4. Si la solution contenant des ions Fe2+ est exposée au dioxygene de l'air, une partie des ions Fe2+ se ransforme en ions Fe3+. Comment cela se traduirait-il dans la réaction chimique de la question c) ?Exercice 4 : On plonge une lame de nickel dans un bécher contenant 250 mL d'acide chlorhydrique de concentration 0,1 mol/L. On laisse la réaction se dérouler puis on retire la lame et on détermine la concentration des ions oxonium restants : [H3O+]= 0,0025 mol/L.
1. Déterminer la masse de nickel qui a réagi.
2. Déterminer le volume de dihydrogène dégagé au cours de l'expérience.
Données : Vmol=22,4 L/mol ; Ni = 58,7 g/mol

Exercice 5 :
On effectue le dosage d'une solution aqueuse de sulfate de fer(II) par une solution de permanganate de potassium de concentration c2=0,01 mol/L. On prélève 20 mL de la solution d'ions fer (II) que l'on place dans un bécher et on l'acidifie avec de l'acide sulfurique concentré. On obtient l'équivalence losqu'on a versé 16,2 mL de la solution depermanganate de potassium.
1. Ecrire l'équation-bilan de la réaction pour ce dosage.
2. Faire le schéma du dispositif.
3. Définir l'équivalence. Comment la repère t-on pour ce dosage?
4. Indiquer les espèces chimiques présentes avant l'équivalence, à l'équivalence et après l'équivalence.
5. Quelle relation entre les quantités de matières d'ions fer(II) et d'ions permanganate peut-on...
tracking img