Que faire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1370 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Homme est-il objet de science ?

Intro : L'explication et la compréhension des faits entourant l'Homme ont souvent intrigué les scientifiques. Cependant l'Homme faisant partie de son propre environnement, il paraîtrait logique que les scientifiques se soient aussi penché sur son cas. La question se pose alors de savoir si l'Homme est lui aussi un objet de science. Si l'on considère la sciencecomme un ensemble cohérent de connaissances concernant des catégories de phénomènes et obéissant à des lois vérifiées par la méthode expérimentale et un objet comme une chose concrète, perceptible par les sens, un paradoxe surgit alors. L'Homme est à la fois celui qui mène les expériences et l'objet étudié. Il est finalement possible de se demander si l'Homme possède un recul nécessaire pours'étudier lui-même, si l'on peut l'expliquer par la science, comme n'importe quel objet et si oui comment s'opère cette réification. Ainsi nous verrons que l'Homme est effectivement étudiable par certaines sciences, donc possiblement objet de celles-ci puis qu'il semble cependant difficile de le réifier et enfin que l'Homme restant malgré tout objectivement connaissable, il peut par cette connaissancede lui-même se constituer véritablement en tant que sujet.

L'étude de l'Homme : connaissable donc objet

Prolifération des sciences étudiant l'Homme / Protocole expérimental identique

A la vue de la prolifération des sciences nommées "sciences humaines" et ayant pour but d'étudier l'Homme ou son rapport avec l'environnement, on peut considérer l'Homme comme objet de ces sciences. Al'image des sciences étudiant par exemple les animaux ou les végétaux comme la zoologie ou la botanique, un protocole expérimental est mis en place dans l'étude scientifique de l'Homme. A l'aide d'expériences (le plus souvent) puis d'observation et de déductions et enfin de conclusions, les sciences humaines procèdent de manière identique aux sciences "classiques" et permettent donc de comparer l'Hommeà un objet de science.

L'Homme n'échappe pas au déterminisme

On constate qu'à l'image de tous les objets présents sur Terre, l'Homme est soumis au déterminisme. En effet, selon ce principe, chaque évènement est déterminé par un principe de causalité scientifique. Ainsi l'Homme n'échappe pas à la règle, et est soumis comme les animaux ou les objets inanimés à ce déterminisme. De manièresimple on sait par exemple que l'Homme étant doté d'une masse, il est soumis au principe de gravité comme tous les objets qui l'entourent. On peut donc, selon ce principe assimiler l'Homme à un objet étudiable par la science car il ne déroge pas aux règles scientifiques auxquelles tous les objets sont soumis.

Objectiver l'Homme (en niant sa conscience) étudier les faits sociaux comme des chosesEnfin pour étudier l'Homme comme un objet, il parait nécessaire de l'étudier dans sa globalité : considérer l'être humain comme un concept. Ainsi Durkheim, un des fondateurs de la sociologie affirme dans Les règles de la méthode sociologique que "la première règle et la plus fondamentale est de considérer les faits sociaux comme des choses". Les faits sociaux, entourant l'Homme, étantprincipalement caractérisés par des attitudes générales il semblerait qu'il faille les étudier d'un point de vue neutre, comme une chose inanimée pour pouvoir établir des règles d'ordre général. Ce qui fait la subjectivité de l'Homme étant sa conscience, il faudrait surmonter cette dernière pour arriver à l'étudier de manière de manière objective, comme une chose.

Considérer l’homme comme objet de scienceest difficile,car celui-ci est plus sujet qu'objet
Cependant, à vouloir trop objectiver l'Homme, n'y est-il pas dénaturé ?

Un recul insuffisant, manque d'objectivité du à la conscience

D'une part, l'Homme étant à la fois juge et parti dans sa propre étude, on peut se demander s'il possède le recul suffisant pour mener à bien sa recherche. En effet, l'Homme étant doté d'une conscience,...
tracking img