Ques-ce qui pousse l'homme a travailler

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (310 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'enfant ne travaille pas, il joue. L'homme ne peut pas que jouer, il doit travailler. Qu'est-ce qui pousse l'homme à travailler ? Quelle force peut bien pousser l'hommeau labeur ?


Pourtant, la machine sans sa valorisation par l'homme n'est que du « travail mort » : mais le travail vivant auquel sa valorisation par l'homme donnelieu n'a plus rien de libérateur. Hegel le prophétisait déjà en quelque sorte : « enfin l'abstraction de la production fait le travail toujours plus mécanique et à la fin,il est possible que l'homme en soit exclu et que la machine remplace l'homme » ( « PPD » $198). Le ver était donc déjà dans le fruit : tout en permettant d'un côté àl'homme de devenir lui-même en rusant avec la nature, la technique semble aussi être ce qui risque de se réapproprier la notion de travail en en excluant l'homme. Est-ce,finalement, si grave ? Le début du XX ième ressentait le développement du machinisme et la rationalisation du travail comme des chances pour l'homme, et ce, dans uneperspective qui n'était pas toujours hypocrite et cynique. Les hommes privés de travail n'en sont-ils pas pour autant des hommes ? N'y a-t-il pas finalement lieu de rêver d'uneorganisation du travail qui les libère de ce qu'ils ont toujours vécu comme une contrainte ?

C - LE TRAVAIL COMME DIVERTISSEMENT

Si l'homme travaille parnécessité, loin s'en faut que celle-ci ne soit que naturelle. Il semble en effet que l'homme éprouve le besoin de travailler, besoin de tromper l'ennui, de se divertir (au senspascalien de ce terme) de l'idée de ce qui le menace.


•1) La pénurie de la nature ?

•2) Des besoins trop nombreux ?

•3) Le travail, réalisation de l'humanité
tracking img