Question transverale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (747 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Question transversale :

Ce corpus s’organise autour de trois extraits de différentes pièces de théâtre, Andromaque, Phèdre, et Bérénice ; écrites par Racine au XVII eme siècle. Ils évoquentdifférents thèmes ainsi que différent registres permettant de mettre en évidence le genre théâtral. Pour répondre à cette question nous verrons en premier lieu que les thèmes de l’amour impossible,la fatalité ainsi que la mort sont abordés. Puis dans un second temps nous verrons que les registres tragique et pathétique sont employés.
Tout d’abord, ces trois textes reposent sur un amourimpossible, provoqué par un triangle amoureux. Dans Andromaque, Oreste aime Hermione qui elle-même aime Pyrrhus, roi grec voulant épouser Andromaque. Oreste souffre de cet amour impossible, « Mon cœur àdévorer » v.36 et «  Oreste s’abandonne » v. 33, il s’agit d’un désespoir amoureux comme dans Phèdre, qui nourrit un amour incestueux pour son beau-fils, Hyppolyte, fils de son mari Thésée : «  C’est moiqui sur ce fils chaste et respectueux osai jeter un œil profane incestueux » V9 et 10. Dans l’extrait de Bérénice, la reine de Palestine, reconnaît à contre cœur l’impossibilité de son amour enversTitus, Empereur Romain et repousse les vœux d’Antiochus amoureux d’elle, « De l’amour la plus tendre et la plus malheureuse » v.31. Dans un second temps la notion de fatalité est utilisée. Oreste n’apas de control sur sa propre vie, il est sous l’emprise des Dieux, «  j’étais né pour servir d’exemple à ta colère » V.7. Phèdre ressent de l’impuissance face à l’amour qu’elle ressent, qu’elle ne peutcontrôler et qui est sa faiblesse, «  La perfide, abusant de ma faiblesse extrême » V.16 et la destinée est évoqué au vers 20. Titus devant remplir son devoir envers le peuple n’a d’autre choix quede renoncer à Bérénice qui devra en faire de même, acceptant ainsi le destin qui guide leur vie « Adieu. Servons tous trois d’exemples à l’univers »V.30. A cela s’ajoute le thème de la mort....
tracking img