Radier general

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3356 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
IX.1. Introduction :
La fondation est un élément de structure qui a pour objet de transmettre au sol les efforts apportés par la superstructure.
Dans le cas le plus général un élément déterminé de la structure peut transmettre à sa fondation :
Un effort normal : charge verticale centrée dont il convient de connaitre les valeurs extrêmes ;
Une force horizontale résultant de l’action deséisme, qui peut être variable en grandeur et en direction ;
Un moment qui peut s’exercer dans de différents plans.
On distingue deux types de fondation selon leurs modes d’exécution et selon la résistance aux sollicitations extérieures :
Fondations superficielles :
Les principaux types de fondations superficielles que l’on rencontre dans la pratique sont :
Les semelles continues sous murs,Les semelles continues sous poteaux,
Les semelles isolées,
Les radiers.
Fondations profondes :
Elles sont utilisées dans le cas de sols ayant une faible capacité portante ou dans les cas où le bon sol se trouve à une grande profondeur, les principaux types de fondations profondes sont :
Les pieux ;
Les puits.
Ce type de fondations est généralement utilisé dans le cas de sols de faiblecapacité portante.
IX.2. Etude du sol de fondation :
Le choix du type de fondation repose essentiellement sur une étude du sol détaillée, qui nous renseigne sur la capacité portante de ce dernier.
Une étude préalable du sol nous a donné la valeur de 2 bars comme contrainte admissible du sol.
IX.3.Choix du type de fondation :
Le choix du type de fondation est conditionné par les critèressuivants :
La Nature de l’ouvrage à fonder ;
La nature du terrain et sa résistance ;
Profondeur du bon sol ;
Le tassement du sol.
On optera pour des fondations superficielles :
IX.4.Dimensionnement des semelles continues :
IX.4.1. Semelles continues sous voile :


Avec :
B : largeur de la semelle,
L : longueur du voile,
G et Q : charge et surcharge à la base du voile,
Sol :contrainte admissible du sol.
Tableau IX.1 : Surface des semelles filantes sous voiles (sens transversal)
VOILE G+Q L B S=L.B
VT1-VT6 1470.55 3.85 1.910 7.35275
VT2-VT5 1027.53 2.65 1.939 5.13765
VT3-VT4 1069.72 2.5 2.139 5.3486
VT7-VT8 1204.98 2.65 2.274 6.0249
∑ 23.8639

Tableau IX.2 : Surface des semelles filantes sous voiles (sens longitudinal)
VOILE G+Q L B S=L.B
VL1-VL2 1076.27 1.82.990 5.38135
VL3-VL5 1764.09 2.85 3.095 8.82045
VL4 2245.27 4.95 2.268 11.22635
∑25.42815
Sv= ∑▒〖Si=87,34〗
Avec :
Sv : Surface totale des semelles filantes sous voiles

IX.4.2. Semelles continues sous poteaux :
Détermination de la résultante des charges R :
Portique B :
RA = 2× (282.508+754.24+629.05+628.57+463.94) =5516.616 KN.

Tableau IX.3. : Détermination dela résultante des charges.
Poteaux N=G+Q (KN) Minf ei N × ei
1 282.508 -1.98 -16.8 - 4746.1344
2 754.24 -1.63 -13.3 -10031.392
3 629.05 -0.8 -10 - 6290.5
4 628.57 -0.15 -6.7 - 4211.419
5 463.94 -0.86 -2.7 -1252.638
6 463.94 -0.86 2.7 1252.638
7 628.56 -0.15 6.7 4211.352
8 629.035 -0.8 10 6290.35
9 754.24 1.63 13.3 10031.392
10 282.5 1.98 16.8 4746

Détermination des coordonnées dela résultante :

 La répartition des charges est trapézoïdale.


Avec : L : distance entre nus des poteaux.
Détermination de la largeur de la semelle :

On prend : B = 1,00m.
La surface de la semelle sous poteaux : 1.00m × 33.6 = 33.66m².
La surface totale des semelles sous poteaux:
Sp = 33.6×1.00×5 = 168m².
La surface totale du bâtiment =480.48m².
Surface totale des semelles sous voiles et poteaux :
St = Sp + Sv = 168 + 87.34 = 255.34m².
La surface des semelles représente 53.14% de la surface totale, ce qui est inadmissible.
Conclusion :
Les semelles présentent de grandes largeurs provoquant un chevauchement entre elles, occupant ainsi une superficie supérieure à 50% de la surface totale du bâtiment, pour cela nous opterons...
tracking img