Rapport 2005 tourisme affaire et luxe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3138 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE TOURISME D’AFFAIRES Comme le tourisme en général, le tourisme d’affaires connaît de profondes mutations. Il comprend l’ensemble des activités des personnes lors de leurs déplacements d’affaires de moins de 4 mois, dans des lieux autres que leur environnement habituel, avec au moins une nuitée passée à l’extérieur. Les différents segments englobent les congrès, les conférences et colloques, lesséminaires et conventions, les foires, expositions et salons spécialisés, les voyages d’affaires individuels, et les voyages de stimulation (incentives). Certaines formes de tourisme d’affaires ne sont pas soumises à une stratégie promotionnelle touristique, même si des efforts peuvent être faits pour inciter ces touristes à prolonger et à diversifier leur séjour. Par contre, au sein du tourismed’affaires, les voyages dits de motivation tiennent une place très particulière. Le marché de ces voyages est porteur : voyages sur mesure, le plus souvent à haute valeur ajoutée et d’une grande originalité. Le marché des congrès et conventions est peut-être le plus « visible » car il réunit dans un même lieu et durant une période courte, un nombre important de participants. Certaines formes detourisme d’affaires ne sont pas soumises à une stratégie promotionnelle touristique, même si des efforts peuvent être faits pour inciter ces touristes à prolonger et à diversifier leur séjour. Qui décide du choix d’une destination ? Qui faudrait-il rencontrer ? Ce n’est pas toujours très clair. La concurrence sur le marché du tourisme d’affaires est très intense, à l’échelle planétaire. Lesassociations, les grandes sociétés, ou autres organisateurs de congrès disposent d’une offre abondante d’infrastructures et de services de qualité, que l’on retrouve dans toutes les villes ou régions européennes, nord-américaines, asiatiques ou même sur les bateaux de croisières. Idem pour les réunions d’affaires ou les séminaires. C’est donc une bataille de qualité et du service que se livrent et selivreront les destinations concurrentes. Les critères de sélection des sites, quelle que soit leur localisation, porteront sur l’image et la notoriété de la destination, son accessibilité, la qualité des services offerts et le rapport qualité prix. L'importance de cette filière "affaires" n'est plus à démontrer: ce secteur s'est particulièrement développé ces dernières années et il est en pleinemutation…Il a la particularité de générer des recettes supérieures au tourisme classique et nécessite une approche et une attention toute particulière. Les incentives doivent faire face à de nouveaux problèmes depuis quelques années, car leur bien fondé doit être justifié fiscalement et même économiquement. De ce fait, sont préférés les "corporate meetings" doublés d'évènementiel ou d'activitésinsolites pour aller dans le sens de la tendance. Maritz, un des leaders du marché, a connu comme d’autres sociétés du même type de graves difficultés ces dernières années en raison de la conjoncture mondiale. En Grande Bretagne, le marché des incentives classiques va évoluer en raison du « procurement » qui opère avec vigilance sur le coût de l’évènement (les dépenses sont épluchées, l’offre la moinschère est favorisée, les prix doivent être fermes et définitifs, sans marge d’erreur ou d’augmentation en fonction de certaines prestations). Tendance à se réunir dans un lieu choisi avec soin pour mieux travailler tout en prévoyant quelque chose d'attractif à côté, recentrage de plus en plus important sur les corporate meetings Comité Régional de Tourisme Provence-Alpes-Côte d’Azur - ServicePromotion Céline Neirinck – BP 46214 – 13567 Marseille Cx 02 Tel : 04 91 56 47 21 - Fax : 04 91 56 47 01 – c.neirinck@crt-paca.fr – www.decouverte-paca.fr 1

avec un facteur de récompense, mais aussi un aspect "studieux". Le secteur "affaires" a moins souffert que les autres. Il serait mieux à même de répondre aux défis d'une conjoncture économique et politique difficile. Malgré une croissance...
tracking img