Rapport culturelle cahier d'un retours au pay natal et discouse sur le colonialism

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1510 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans cette essaie je montrerai comment Césaire offre Cahier d’un retour au pays natal comme un prologue artistique, culturelle et linguistique pour reconstruire l’identité usurpé par les colonisateurs françaises aux indigènes ce qu’il aura précisé plus tard dans Discours sur le colonialisme. Cahier d’un retour au pays natal articule la métamorphose du narrateur et mis en liberté la consciencenoire. Pour lui la liberté est nécessaire par achever l’examen des circonstances autour de la destruction de cette conscience et de reprendre l’identité d’un être noir ce qui est sujet du Discours sur le colonialisme. L’art, la culture et la langue sont des éléments essentiels qui forment l’identité d’un être humain. Mais, on témoigne que l’histoire des colonies africaines veut dire unelangue réprimée, une culture détruite et remplacée par une langue étrangère et une culture de mensonges et de rejet du soi. Césaire, en représentant tous colonisés ou opprimés, se trouve vidé d’une identité et manque une voix. Tout au long de sa vie et ses ouvres, l’observateur dans ce poème devient le messie et le poète devient un écrivain engagé.
D’abord Cahier d’un retour au pays natal est unpoème épic et obscure écrit en 1939, trait sur le réveil de la conscience noire africaine car « la géographie, l’identité, l’écriture sont entrelacées tout au long de sa poésie » (Scharfman 1980). Ses vers contrast l’exile et le retour, l’aliénation et l’identification, le sujet et l’objet, la descente et l’aspiration. Sa poésie est au même temps un désire d’échapper la ville et la redécouverte de sonpays natal tant Martinique comme l’Afrique. C’est la recherche d’une identité entre la France, la Martinique et l’Afrique. Alors qu’il s’agit seulement d’un présage de l’avenir d’engagement politique parce que Cahier est un poème de réflexion et d’introspection, or «  c’est l’appel universel à la dignité humaine, à l'éveil et à la responsabilité. Il ne s'agit pas ici de doctrine mais de purepoésie, une poésie exigeante, déconcertante, qui captive par l'originalité de ses images, et en même temps jamais gratuite, pleine de sens, urgente. » (Tenniel 2008).
On apprécie le sens artistique que l’auteur crée en recourant la folie comme une opposition à la raison européenne à fin de « trouver une voix et de l’exagérer au-delà de ses limites d’acceptation » (Scharfman 1980 pg ?). La folieaussi vient sauvagement au secours et s’oppose à la mystification. La folie est au delà des contraints sociaux imposés par mentalités étranges. Pour l’auteur la poésie émane de la faim et des choses qui ne peuvent pas être exprimées, « ma bouche sera la bouche des malheurs qui n’ont point de bouche. Ma voix, la liberté de celles qui s’affaissent au cachot du d’espoir (Césaire, 1939). Le mouvementsurréaliste blâmait les valeurs bourgeoises et la pensée excessivement rationaliste européenne pour avoir causer les conflits sociopolitiques de la guerre. Le mouvement, fondé par André Breton dans le Manifesto Surréaliste, non seulement offre une moyenne de liberté d’expression pour Césaire mais il offre la liberté d’une nouvelle méthode d’écriture qui permets arranger les mots dans des ordresdictes par l’imagination. “Le surréalisme leur (Damas, Senghor, Césaire) a fourni une esthétique moderniste pour s'exprimer.” (Contemporary Authors Online 2008) et l’utilise pour se libérer du rationalisme européen et les contraints littéraires. Le surréalisme permet une liberté de pensée sans les contraints de la raison et les préoccupations morales à fin d’échapper les hypocrisies de l’humanismeeuropéen et l’aliénation de la langue française.
D’âpres l’analyse artistique ci-dessus, nous voyons le rapport entre ses œuvres et l’influence culturelle qu’ils achèvent. Césaire avec ses collègues Sembene et Senghore fondent le mouvement négritude. Ils ont proposé une réponse artistique et politique à fin de reprendre la culture noire et l’identité raciale. Dans le mouvement négritude,...
tracking img