Realisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1637 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1° ES 3

Séquence n° 1, la poésie au service de l’engagement ; corpus de textes autour des Feuillets d’Hypnos

Septembre 2009

1

Texte 1 : “DEMAIN” ANNEXE : Lettre de Michel Manouchian à sa femme Mélinée Agé de cent mille ans, j'aurais encor la force De t'attendre, ô demain pressenti par l'espoir. Le 21 février 1944 Le temps, vieillard souffrant de multiples entorses, Peut gémir : lematin est neuf, neuf est le soir. Ma chère Mélinée, ma petite orpheline bien aimée,

5

Mais depuis trop de mois nous vivons à la veille, Dans quelques heures je ne serai plus de ce monde. Nous Nous veillons, nous gardons la lumière et le feu, serons fusillés cet après-midi à quinze heures. Cela m'arrive Nous parlons à voix basse et nous tendons l'oreille comme un accident dans ma vie. Je n'ycrois pas mais je sais 9 À maint bruit vite éteint et perdu comme au jeu. pourtant que je ne te verrai plus jamais. Que puis-je t'écrire ? Tout est confus en moi et bien clair en même temps. Or, du fond de la nuit, nous témoignons encore De la splendeur du jour et de tous ses présents. Je m'étais engagé dans l'armée de la Libération en soldat 13 Si nous ne dormons pas c'est pour guetter l'aurorevolontaire et je meurs à deux doigts de la victoire et du but. Qui prouvera qu'enfin nous vivons au présent. Bonheur à ceux qui vont nous survivre. Écoutez la douceur de la liberté, de la paix de demain. Robert DESNOS, État de veille, in Destinée arbitraire, Gallimard, Poésie, 1975. Je suis sûr que le peuple français et tous les combattants de la liberté sauront honorer notre mémoire dignement. Aumoment de mourir, je proclame que je n'ai aucune haine contre le peuple allemand. Chacun aura ce qu'il mérite comme châtiment et comme récompense. Le peuple allemand et En ce temps-là, pour ne pas châtier les coupables, tous les autres peuples vivront en paix et en fraternité après la on maltraitait des filles. guerre qui ne durera plus longtemps. Bonheur à tous. On allait même jusqu'à les tondre.J'ai un regret profond de ne t'avoir pas rendue heureuse. J'aurais bien voulu avoir un enfant de toi, comme tu le voulais toujours. Je te prie donc de te marier après la guerre sans faute et d'avoir un enfant pour accomplir ma dernière volonté. Marie-toi avec quelqu'un qui puisse te rendre heureuse. Tous mes biens et toutes mes affaires, je te les lègue à toi, à ta soeur et à mes neveux. Après laguerre, tu pourras faire valoir ton droit à la pension de guerre en tant que ma femme car je meurs en soldat régulier de l'armée française de la Libération. Avec l'aide des amis qui voudront bien m'honorer, tu feras éditer mes poèmes et mes écrits. Tu apporteras mes souvenirs, si possible, à mes parents en Arménie. Je mourrai tout à l'heure avec mes vingt-trois camarades avec le courage et lasérénité d'un homme qui a la conscience bien tranquille. Aujourd'hui il y a du soleil. C'est en regardant le soleil et la belle nature que j'ai tant aimée que je dirai Adieu à la vie et à vous tous, ma bien chère femme, et mes bien chers amis. Je t'embrasse bien fort ainsi que ta soeur et tous les amis qui me connaissent de loin ou de près. Je vous serre tous sur mon coeur. Adieu. Ton mari, ton ami, toncamarade. Michel MANOUCHIAN.

Texte 2 : “COMPRENNE QUI VOUDRA”

1

5

10

Comprenne qui voudra Moi mon remords ce fut La malheureuse qui resta Sur le pavé La victime raisonnable À la robe déchirée Au regard d'enfant perdue Découronnée défigurée Celle qui ressemble aux morts Qui Sont morts pour être aimés Une fille faite pour un bouquet Et couverte Du noir crachat des ténèbres Une fillegalante Comme une aurore de premier mai La plus aimable bête Souillée et qui n'a pas compris Qu'elle est souillée Une bête prise au piège Des amateurs de beauté Et ma mère la femme Voudrait bien dorloter Cette image idéale De son malheur sur terre. Paul Éluard, Au rendez-vous allemand, Minuit, 1976.

15

20

24

1° ES 3

Séquence n° 1, la poésie au service de l’engagement ; corpus de...
tracking img