Recherche sur l'edit de caracalla

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (291 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'édit de Caracalla de 212 est une des lois les plus connues de l'Empire romain. Il accorde la citoyenneté romaine à tous les hommes libres de l'Empire qui nel'avaient pas encore.
Jusqu'en 212, la citoyenneté romaine (avec ses privilèges mais aussi ses devoirs fiscaux) n'était accordée de façon globale qu'aux habitants del'Italie et dans les provinces aux municipes ayant le statut de colonie romaine. Peu à peu le nombre de citoyens avait donc augmenté et les élites provinciales enavaient largement profité. La citoyenneté romaine était aussi obtenue après 20 ans de service dans les troupes auxiliaires de l'armée romaine. C'était l'un des principauxattraits de la carrière militaire. Le nouvel édit, en accordant le droit de cité romaine à tous les hommes libres de l'Empire témoigne de l'unité morale de l'Empireromain.
Au-delà des divers avantages qu'ont généré ce texte, , il faut également noter que cet édit a pu avoir un impact négatif sur les recrutements de l'arméeromaine. En effet, avant 212, le principal moyen d'obtenir la citoyenneté romaine résidait dans le service militaire. À l'issue des années de service, le soldatgagnait la citoyenneté romaine, et touchait une somme de départ équivalente à plusieurs soldes, ce qui lui permettait de s'installer et de s'intégrer dans le monde romain.Une fois l'édit de Caracalla mis en place, l'attrait de l'Armée chuta rapidement aux yeux des provinciaux, ceux-ci étant citoyens Romains automatiquement. Celapeut expliquer en partie les grandes difficultés militaires et les difficultés de remplacements des troupes que l'on verra à la fin du IIIe et durant le IVe siècle.
tracking img