Recueil de poesie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2352 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Poésie Moderne, Une Forme De Méditation Verbale Destinée à Nous reconnecter à l’univers.

Commentaires :

La poésie française contemporaine est aussi vivante que diverse.
En dépit de propos réitérés sur la « crise » qui l'affecte, elle subsiste souterrainement et trace un chemin peu visible, au cœur de l'expérience de la littérature et sur les marges de sa diffusion.
Diverse, lapoésie française contemporaine offre un paysage très contrasté au regard du lecteur d'anthologie. Comme s'il se trouvait mis en présence de tous les « styles » d'écritures possibles et voyait se côtoyer les formes apparemment les plus opposées : vers réguliers ou libres, proses lyriques ou littéralistes, minimalisme ou ampleur, oralité ou spatialisme, modernité affichée et militante ou jeu avec lesformes fixes héritées de la tradition, mise en cause de la notion de genre ou resserrement sur cet ancien signe distinctif qu'est le vers...
La poésie contemporaine se donne à lire dans tous ses états.
Je serais donc tenté de reprendre la formule d'Emmanuel Hocquard qui parle quant à lui de "modernité négative". C'est-à-dire d'une modernité qui procède moins par affirmations nouvelles que parrefus : soupçon à l'endroit des images, refus du poétisme, refus du sentimentalisme, refus du discours édifiant et du pathos... La poésie se resserre sur ses propriétés en même temps qu'elle dénoue de nouveau le carcan de ses traditions. Elle ne cesse de s'interroger sur ce qu'elle peut et ce qu'elle doit. Elle existe de se chercher. Rien ne lui est plus contraire que d'affirmer : la poésie c'est çaet pas autre chose. Elle est avant tout l'inquiétude même du langage. Claude Royet-Journoud la définit comme un "métier d'ignorance". Je citerai, à l'appui de cette formule, les premières lignes de « A noir » de Jean-Marie Gleize:
"Reste pour nous : la poésie. L'ignorance de ce qu'elle est. La faire, l'écrire, "pour savoir". Pour progresser dans cette ignorance. Pour savoir cette ignorance. Pourl’élucider."

SOMMAIRE

* Guillaume Apollinaire : La colombe Et Le Jet D’eau……Page 4 et 5 (Lyrique)

* Louis Aragon : Le Fou D’Elsa……Page 6 et 7 (Lyrique)

* Jacques Prévert : Sables Mouvants……Page 8 (Engagé)

* Paul Eluard : Liberté……Page 10, 11, et 12 (Engagé)

Guillaume APOLLINAIRE (1880-1918) est l’un des plus grands poètes français du début de XXe siècle, chantre detoutes les avant-gardes artistique, notamment le cubisme, poète et théoricien de l’Esprit nouveau et précurseur du surréalisme dont il a forgé le nom. Il s'agit d'un calligramme d'Apollinaire écrit sur le front pendant la 1ère Guerre Mondiale... Ami des peintres cubistes (Picasso, Braque) Apollinaire essaie de créer une écriture nouvelle en jouant avec l'espace de la page. La colombe poignardée etle jet d’eau est issu du recueil Calligramme. Malgré sa mise en page surprenante, ce poème s'inscrit, par sa thématique, dans la tradition de la poésie élégiaque traditionnelle.
(Définition : une élégie est un poème lyrique exprimant une plainte douloureuse, des sentiments mélancoliques)
Photo de Guillaume Apollinaire.

La Colombe Poignardée et Le Jet D’eau

Douces figures poignardéeschères lèvres fleuries
Mya Mareye
Yette et Lorie
Annie et toi Marie
Où êtes-vous ô jeunes filles
Mais près d'un jet d'eau qui pleure et qui prie
Cette colombe s'extasie
Tous les souvenirs de naguère
O mes amis partis en guerre
Jaillissent vers le firmament
Et vos regards en l'eau dormant
Meurent mélancoliquement
Où sont-ils Braque et Max Jacob
Derain aux yeux gris comme l'aube
Où sontRaynal Billy Dalize
Dont les noms se mélancolisent
Comme des pas dans une église
Où est Cremnitz qui s'engagea
Peut-être sont-ils morts déjà
De souvenirs mon âme est pleine
Le jet d'eau pleure sur ma peine.
Ceux qui sont partis à la guerre
au Nord se battent maintenant
Le soir tombe Ô sanglante mer
Jardins où saignent abondamment
le laurier rose fleur guerrière.

Guillaume...
tracking img