Relation economique international

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 78 (19362 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Relations Économiques internationales
Introduction Générale : De l'économie internationale à l'économie mondiale
L'importance des REI dans le monde contemporain est considérable. Elle est telle qu'aucune question économique dans quelque domaine que ce soit ne semble pouvoir être sérieusement traité en faisant abstraction de sa dimension internationale. Le développement des relations économiquesinternationales n'est pas seulement quantitatif mais aussi qualitatif. La structure géographique des échanges et des investissements est altérée (apparition de nouvelles puissances industrielles et commerciales, émergence de nouveaux marchés financiers) et on assiste à une modification continue de la distribution des avantages relatifs des pays sous l'effet de la concurrence et de l'innovation.Toutes les dimensions de l'activité économique sont touchées dans un mouvement qui affecte simultanément et de manière indépendante les fonction commerciales, productives, technologiques et financières. Ce processus complexe de transformation de l'économie mondiale se traduit de multiples façons. Il est devenu le phénomène structurant des rapports internationaux. Jusqu'à récemment les REI étaientétudiées dans le cadre du paradigme de l'économie internationale qui envisage les relations entre les économies internationales. Selon Thomas KHUN, les paradigmes changent que les questions auxquelles se heurtent les scientifiques deviennent de plus en plus difficiles à résoudre dans le cadre des règles existantes. L'économie internationale est de ce point de vue constituée par la division d'uneéconomie monde en États et par l'organisation des sociétés sous forme d'États-Nations. Définition du paradigme : Par paradigme on entend une manière d'envisager le monde et ses règles de fonctionnement. Au travers de prémices, opinions, règles, conventions et croyances se constitue une certaine représentation du monde et les types de questionnement que se pose un milieu scientifique. La mondialisationvient bouleverser les différents paramètres de notre compréhension du monde. Que ce soit au niveau politique, économique ou socioculturel, les analyses que l'on ébauche doivent tenir compte de cette nouvelle réalité. Cette compréhension du monde ne pouvant plus être satisfaite par les cadres théoriques traditionnels, certains spécialistes des sciences sociales tentent de développer un nouveauchamp conceptuel mieux adapté à la réalité de la globalisation. Ainsi la notion d'économie internationale jugée désuète est abandonnée au profit de termes tels que économie mondiale, globalisation, systèmes économique mondial et capitalisme mondial. Le 1er paradigme des REI est ainsi de plus en plus mis à mal par le paradigme de l'économie mondiale, en particulier sous l'effet de deux phénomènes : •• Le rôle croissant des firmes multinationales qui tendent de plus en plus à avoir une stratégie mondiale plus ou moins dégagée de toute référence nationale. Ces firmes ont une part croissante et prédominante dans le commerce international (2/3). Elles internationalisent leurs stratégies de pénétration des marchés et leur processus productifs au travers des IDE. L'ampleur croissante de laglobalisation financière dont l'exemple le plus parlant est celui des mouvements internationaux de capitaux à court terme. Les transactions monétaires et financières tendent à s'imposer aux politiques nationales qui apparaissent soumises au marché mondial, ce qui entraine une remise en cause de l'État-Nation, un renforcement de la contrainte extérieure et un impératif de compétitivité. Les États perdentl'autonomie de la politique monétaire nationale et sont contraints concernant leur politique économique nationale.

Sous l'effet de ce double phénomène, l'économie internationale tendrait à disparaitre pour laisser place à l'économie mondiale. En effet, alors que la 1ère représentait une ouverture des économies nationales sur l'extérieur, on assiste depuis peu à l'intégration de ces économies...
tracking img