Renforcer les poles de competitivite par des poles de qualite de vie et de services

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (256 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
RENFORCER LES POLES DE COMPETITIVITE PAR DES POLES DE QUALITE DE VIE ET DE SERVICES
Les retraités aisés ne vont pas s’installer dans les régions devieilles industries. Et les nouveaux entrepreneurs ont tendance à s’implanter dans les zones que le climat, l’environnement naturel et la richesse deséquipements collectifs rendent attractifs pour leur famille et leurs cadres. Ces critères sont plus importants pour eux que les aides aux entreprises.
Danscertains départements touristiques du Sud de la France les revenus des retraités comptent pour 30% du revenu disponible sur le territoire, ceux desfonctionnaires pour 30%, tandis que les revenus issus de l’activité productive marchande se répartissent pour moitié entre production destinée à la consommationlocale et production exportée hors du territoire. C’est dire que les débats nationaux sur les pôles de compétitivité à visée exportatrice et surl’attractivité pour la production ne doivent pas occulter ceux qu’il faudrait avoir sur les pôles de qualité de vie résidentielle et sur l’attractivité internationalede la France. Il est possible de développer l’activité et l’emploi dans une région ne brillant pas par ses performances industrielles. Il faut pour celainciter les détenteurs de revenus venant d’ailleurs à y vivre et à y consommer. La région la plus attractive de France, si l’on en croit les soldesmigratoires, est le Languedoc-Roussillon, que son PIB par tête classe en 21e position, c’est-à-dire à la dernière place des régions de la France continentale.
tracking img