Representation de l'amour l'illusion comique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (777 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Illusion comique est une pièce de théâtre en cinq actes écrite par Pierre Corneille en 1635, représentée pour la première fois au théâtre du Marais en 1636 et publiée en 1639. L’Illusion comiquemarque un tournant dans la carrière littéraire de son auteur puisqu’ après l’avoir écrite, Corneille n’écrira plus que des tragédies.
Cette pièce condense tous les genres théâtraux : Le premier acten’est qu’un prologue qui s’inspire de la pastorale. Les trois actes suivants font de l’illusion comique une comédie imparfaite avec son personnage de commedia dell'arte, Matamore. Cette « comédieimparfaite » évolue vers une tragi-comédie avec ces épisodes de rivalité, d’emprisonnement et de mort. Le dernier acte est une tragédie
Nous allons voir qu’elles sont les différentes représentations del’amour dans la pièce
Pour cela nous nous intéresserons tout d’abord au genre de la pastorale pour ensuite voir l’amour que clindor porte à lyse et lyse à clindor. Enfin nous verrons l’amour de clindor pourisabelle.

La pastorale
La pastorale exige un décor, celui d’une nature idéalisée selon le modèle antique de l’Arcadie, réactualisé aux XVe et XVIe siècles Le genre repose sur de complexesrelations sentimentales avec des mises à l’épreuve, des disparitions, des fausses morts, des retrouvailles inattendues, et l’intervention de forces surnaturelles (comme celle du magicien Alcandre).
L’actei emprunte plusieurs caractéristiques au genre de la pastorale,
La pastorale retraçait dans un décor champêtre les aventures sentimentales de bergers et bergères, dont la grâce d’une naturebienveillante veillait sur eux. Ils consultaient souvent un devin (ou un druide) pour voir clair dans leur cœur. Ainsi, avec son cadre campagnard, situé en Touraine (I, 1), l’Illusion comique s’y rattache.Elle s’y rattache également par relations sentimentales complexes entre pridamant et clindor. Pridament dresse son autoportrait (v. 19-46) dans le quel il rappelle les faits qui justifient son...
tracking img