Representation de l'autisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4212 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

A mon arrivée dans l’IME les Hauts Mesnils du groupe ETAPES, dans la section pour enfants et adolescents autistes « Les Mélèzes » à Dole (Jura) je nourrissais certaines appréhensions. Le contact avec les enfants autistes, avec le monde autistique était une inconnue malgré quelques connaissances théoriques de l’autisme.
Ainsi je m’interrogeais au sujet du regard que j’allaisporter sur eux et celui qu’ils allaient porter sur moi et sur le relationnel qui allait en découler.
Les premiers jours de stage ont fait ressortir mes représentations de l’autisme et m’en ont fait prendre conscience. J’ai compris qu’en restant bloqué sur mes représentations je restais extérieur aux autistes et à toute relation avec eux.
J’ai alors adopté une attitude d’observation, j’ai remis encause mes représentations pour les faire évoluer afin de m’adapter et de pouvoir espérer une forme de relation avec le public.
Je suis devenu de plus en plus acteur de ma formation et au fur et à mesure de l’évolution des relations avec les autistes, mes représentations de ce type de public sont passées d’un regard extérieur et global à un regard intérieur et plus approfondi.
Fort de ce constat,j’ai choisi d’orienter mon projet sur deux points : relation et représentation.
Je commencerai par rappeler quelques définitions et notions générales ; je présenterai ensuite deux exemples d’autistes qui illustreront mon propos et je terminerai sur l’évolution de mes représentations des autistes et des relations avec eux.


1. DEFINITIONS ET NOTIONS GENERALES

1.1 ORIGINE DU MOT AUTISME

Leterme « autisme » vient du grec « auto » qui signifie « soi-même ». Il est employé en psychiatrie pour la première fois en 1911 par le psychiatre suisse Eugène Bleuler. Il l’utilise pour désigner dans la schizophrénie adulte la perte du contact avec la réalité extérieure qui rend difficile ou impossible pour le patient toute communication avec l’Autre. Plus tard, d’autres auteurs le décrirontcomme un symptôme particulier, non spécifique de la schizophrénie, et en feront ainsi une pathologie à part entière.

1.2 L’AUTISME

Le trouble fondamental le plus frappant est l’incapacité des enfants autistes d’établir des relations de façon normale avec les personnes et les situations, dès le début de leur vie. Il existe d’emblée un repli autistique extrême qui, chaque fois que c’est possible,fait négliger, ignorer, refuser à l’enfant tout ce qui lui vient de l’extérieur.

Le comportement autistique est caractérisé par des distorsions dans le développement des diverses fonctions qui sous-tendent les relations sociales, la capacité à s’engager dans une communication réciproque et les activités imaginatives. Des anomalies sont constatées dans les comportements avec les objets ou lespersonnes, ainsi que dans les différents secteurs de développement : langage, motricité, perceptions, capacités cognitives, compréhension et expression des émotions.

Le retrait autistique se caractérise par une incapacité à développer des relations interpersonnelles, un manque de réactivité aux autres ou d’intérêt pour eux. L’enfant autiste établit rarement le contact, paraissant même l’éviterou le refuser. Il peut être agacé, anxieux, inquiet lorsqu’il est sollicité. Le contact oculaire n’est pas utilisé pour attirer l’attention, l’évitement du regard est presque constant, l’enfant ne regarde pas en face, mais jette de brefs regards périphériques, ou bien le regard est vide « transparent ». L’enfant manque d’empathie, il est incapable d’exprimer par la mimique des émotions normales etde comprendre celles des autres. Il n’initie pas de jeux interactifs, ne partage pas avec autrui ses activités ou intérêts, n’imite pas ses gestes. Il considère l’adulte pour une partie de lui-même ou comme objet : par exemple, il prend sa main pour obtenir quelque chose, ou s’assied sur lui comme sur une chaise.

Le langage et la communication non verbale sont très perturbés. Le langage...
tracking img